Conseils techniques | Comment choisir ses crampons d'alpinisme ?

Vus : 134
1
22/12/2022
Comment choisir ses crampons d'alpinisme ?

Si vous vous retrouvez sur cette page à lire cet article, c’est que l’alpinisme, la randonnée glaciaire ou même les cascades glaces vous font sérieusement de l’œil ! Si vous n’avez pas encore lu l’article "Conseils techniques | Comment bien choisir ses chaussures d'alpinisme ?", foncez-y et découvrez toutes les informations qui vous aideront à bien choisir vos chaussures d’alpinisme, et si c’est déjà fait, nous allons nous pencher ici sur les crampons d’alpinisme. Lorsque vous envisagez de vous aventurer sur la neige, la glace, la roche en hiver, que vous les glissiez dans votre sac à dos en cas de besoin ou que vous les accrochiez directement à vos chaussures d’alpinisme, ils sont indispensables au même titre que votre piolet, votre casque ou votre veste technique ! Alors, si entre système d’accroche, type de pointes, matériau et nombres de pointes vous vous sentez perdu(e), laissez les Tontons vous aiguiller !

 

Chaussures d’alpinisme : les différents système d'accroche.

Le système d’accroche de vos crampons est directement corrélé au type de chaussures que vous possédez pour pratiquer l’alpinisme. Selon votre niveau et la sortie envisagée, vous aurez choisi de vous diriger vers un certain type d’entre elles et le choix de vos crampons en découlera. Trois choix s’offrent alors à vous :

• Les crampons universels ou à lanières : ils s’adaptent sur tous les types de chaussures et ne nécessitent pas de débord pour être installés. Très simples à utiliser, ils passent directement autour de la chaussure et se bloquent à l’aide de lanières réglables. Ce type de crampons est plutôt adapté à une pratique débutante, pour de la randonnée glaciaire ou du ski-alpinisme, en fond de sac. L’avantage de ce système d’accroche est sa flexibilité puisqu’il vous laisse une grande liberté de mouvement, mais sera néanmoins moins précise si votre niveau évolue.

• Les crampons semi-automatiques : ils s’adaptent sur les chaussures avec débord arrière. L’avant s’adapte à la chaussure pour plus de flexibilité et le tout est verrouillé par un levier à l’arrière. Ce type de crampons est adapté a des ascensions plus techniques comprenant plus de verticalité. Ces crampons vous permettent donc de passer à un niveau d’alpinisme supérieur, en sécurisant votre pied et en gardant une certaine liberté de mouvement.

• Les crampons automatiques : ils s’adaptent uniquement sur des chaussures d'alpinisme avec débords avant et arrière. C’est le type de crampons le plus technique, qui vous sera indispensable si vous envisagez les cascades de glace ou une course très engagée. Ici le crampon est verrouillé à l’avant et à l’arrière. Il vous laisse moins de flexibilité et de liberté de mouvement mais vous apporte une grande précision dans vos accroches.

 

Identifier les différentes pointes des crampons d'alpinisme.

Là encore, il existe trois types de crampons, à choisir et adapter en fonction de votre niveau, de vos projets de sorties et du type de terrain que vous allez rencontrer. Neige, glace ou roche, randonnée glaciaire ou cascade de glace, verticalité ? Autant de paramètres à prendre en compte pour choisir vos crampons.

• Les crampons à pointes plates : ce sont les crampons les plus polyvalents. Ils disposent de pointes plates qui permettent d’évoluer en randonnée glaciaire ou en initiation en alpinisme. Conçus pour vous apporter une bonne accroche sur neige ou sur glace, sur des pentes légères à modérées, ils sont adaptés à des pratiquants débutants et s’adressent à un public large.

• Les crampons à pointes crantées : ils vous emmèneront sur des ascensions plus techniques avec plus de verticalité. Les pointes crantées permettent d’évoluer plus facilement sur la glace en vous assurant adhérence et accroche. Plus adaptés à un niveau intermédiaire, les crampons à pointes crantées tiennent leurs promesses sur des ascensions techniques, en pénétrant mieux la glace dure. Les pointes ont l’avantage d’être extrêmement robustes.

• Les crampons mono-pointes : ils sont conçus pour apporter une précision accrue sur la cascade de glace ou encore les pentes verticales. Adaptés aux alpinistes experts, les crampons mono-pointes ne présentent qu’une pointe avant pour un maximum de précision.

 

Quel est le nombre de pointes sur les crampons d'alpinisme ?

Il est nécessaire de prendre en compte également pour choisir le nombre de pointes que présentent vos crampons d’alpinisme. Comme évoqué précédemment, votre niveau et le type de terrain détermineront votre choix, mais pas seulement ! Pour votre choix, vous devrez également prendre en compte votre gabarit.

Les crampons d'alpi à 10 pointes : si vous avez de petits pieds et/ou un petit gabarit, que vous n’avez pas un niveau expert et que vos sorties ne sont pas trop engagées et sans pentes trop abruptes, il est plutôt conseillé de partir sur des crampons à 10 pointes pour plus de légèreté.

Les crampons d'alpi à 12 pointes : à partir d’un pied en 42 et/ou si vous avez plutôt un grand gabarit, que vous vous engagez sur des sorties avec verticalité élevée, comprenant des pentes raides, notamment en descente, dirigez-vous sur des crampons à 12 pointes qui vous apporteront une meilleure portance et une plus grande stabilité en descente.

Les crampons à 9, 11 ou 13 : pour les crampons mono-pointes, vous trouverez des 9, 11 ou 13 pointes. Ces crampons sont réservés aux experts de l’alpinisme, pour des sorties engagées et techniques !

Découvrez sur le site Tonton Outdoor les crampons Vasak Flexlock Petzl avec système d'accroche à lanières, 12 pointes plates en acier !

 

Quels matériaux sont utilisés sur les crampons d'alpinisme ?

Les crampons peuvent être conçus dans différents matériaux, vous permettant de choisir entre robustesse, résistance et durabilité, et légèreté, confort et précision. Encore une fois, selon le niveau de votre sortie, le terrain rencontré mais aussi la fréquence de vos courses, la conception de vos crampons peut être déterminante !

• Les crampons en acier : ce sont les plus robustes du marché ! Adaptés à toutes les courses et tous les terrains, les crampons avec pointes en acier présentent une excellente durabilité, et vous permettent d’évoluer sur des courses mixtes, avec roche et cailloux, sans craindre de les abîmer. Cependant, leur poids s’en ressent. Les crampons avec pointes en acier sont donc adaptés à des courses techniques, mixtes, mais le choix du matériau devra être réfléchi si vous envisagez des expéditions longues pendant lesquelles le poids compte particulièrement.

• Les crampons en aluminium : les pointes en aluminium sont, quant à elles, les plus légères du marché ! Leur prix est également plus intéressant et vous permet d’investir un prix minimum si vous débutez. Parfait en fond de sac pour une session de ski-alpinisme par exemple, leur poids vous permet de les emporter partout. En revanche, ce matériau étant plus fragile, ce type de pointes est adapté aux terrains peu abrasifs et trouvera ses limites sur la roche ou la glace. Sa durée de vie en sera forcément réduite par rapport à des pointes en acier.

• Les crampons en acier inoxydable Black Diamond : ce type de pointes, développé par la marque Black Diamond, peut être une alternative à l’acier. Encore plus durable, les pointes ne rouillent pas et la durée de vie de vos crampons est allongée. Ce matériau présente également l’avantage de limiter l’accroche de la neige, pour plus de fluidité et de légèreté.   

• Les crampons hybrides : c’est le compromis entre robustesse et légèreté, pour des expéditions réussies. Les crampons à pointes hybrides sont dotés de pointes en acier à l’avant pour une meilleure résistance, et de pointes en aluminium à l’arrière pour apporter de la légèreté.

 

 

Bien choisir ses crampons d'alpinisme : conclusion !

Pour résumer, plus votre niveau est élevé, plus vos sorties sont engagées, verticales, plus les terrains sont variés et plus vos crampons seront plus lourds, avec des matériaux robustes, un nombre de pointes plus élevé avec un maximum d’accroche et un système d’attache sécurisé au maximum. Vous pourrez alors vous aventurer en terrains mixtes, en cascade de glace ou en expédition.

A l’inverse, pour des plus petits niveaux, sur des randonnées glaciaires, essentiellement sur neige, pour du ski-alpinisme et des pentes peu engagées avec peu de verticalité, privilégiez la légèreté, la flexibilité et la liberté de mouvement avec un système d’attache plus flexible et des matériaux plus légers.

Si nos conseils ont allumé la flamme de l’alpinisme qui sommeillait en vous, venez découvrir la sélection de crampons disponibles chez Tonton Outdoor !


  • Partagez :