Inspiration sport et nature | Le longe-côte, une discipline bienfaisante, accessible à tous

Vus : 1430
0
02/06/2023
Le longe-côte, une discipline bienfaisante, accessible à tous

Le longe-côte, aussi appelé "marche aquatique" est un sport en vogue, de par ses bienfaits sur le corps et l'esprit. Il se pratique toute l'année, en combinaison néoprène ou en maillot de bain, et nécessite uniquement la motivation de se faire du bien. 

 

L'origine du longe-côte ou "marche aquatique". 

Le longe-côte voit son histoire prendre naissance en 2005. C'est une discipline relativement jeune puisqu'elle a à peine 20 ans. Thomas Wallyn, un entraîneur d'aviron, basé dans le Nord de la France, cherchait à l'époque, un moyen de renforcer la forme physique de ses athlètes, que ce soit au niveau musculaire comme cardio-vacsulaire, sans pour autant qu'ils "abîment" leurs articulations. Un sport comme la natation était évidemment utile, mais Thomas souhaitait découvrir une autre discipline, plus douce et plus facilement praticable. En se basant donc sur le mouvement de rame des bras, il imagine un sport ou les bras sont sollicités, incluant également le contact avec l'eau de la mer, qui sait, très bénéfique pour la performance sportive et la santé

Le longe-côte est né. Cette pratique veut son nom au simple fait de marcher dans l'eau, en longeant la côte, puisque le but est de marcher et non de nager, encore moins de se diriger vers le large. Après de nombreux test, il améliore la pratique de cette marche aquatique, jusqu'à demander une réglementation officielle de ce nouveau sport.

Avec deux de ses amis, il créait en 2007, la première association de longe-côte, dont l'activité, suite à cela, fleurit de part et d'autre du pays. La création de comités régionaux chapeautés à l'échelle nationale est lancée et gérée par l'association Les Sentiers Bleus, dès 2009. En 2013, le longe-côte est rattaché à la FFR (Fédération de Randonnée pédestre). A partir de cette date, les moyens sont mis en oeuvre pour permettre à chacun de pratiquer la marche aquatique en toute sécurité. 

Depuis, une centaine de clubs de marche aquatique ont vu le jour et compte plus de 12 000 adhérents en France. 

 

Qui peut pratiquer le longe-côte ? 

Contrairement à des sports extrêmes tels que l'alpinisme ou le trail running, le longe-côte est accessible à tous. Enfants et adolescents, homme et femme, adultes ou seniors. Même les femmes enceintes et les personnes âgées peuvent pratiquer la marche aquatique. Pour ce sport aquatique, pas de profil type donc. Il s'adresse à un large public, tout comme la randonnée

Néanmoins, si nous devions classer les pratiquants nous identifierons deux types de longueurs / longueuses :

  • - Les longeurs/euses loisirs 
  • - Les longeurs/euses compétiteurs/rices

 

Longe-côte loisir 

Très accessible, le longe-côte séduit des amateurs d'activité en plein air. Nul besoin d'être sportif confirmé pour prendre du plaisir. Cette activité physique non-traumatisante permet de se dépenser dans un cadre apaisant et relaxant qu'est l'océan. Ici, loin de route et des sentiers, le bord de mer joue sa carte de la détente et du bien-être. De manière ponctuelle ou régulière, en groupe, en duo ou en solo, le longe-côte est un loisir plaisant, qui ne demande qu'à être testé puis approuvé. 

 

Longe-côte en compétition

Lorsque nous parlons "sport", la performance n'est jamais loin. Des amateurs de longe-côte, qui aiment se dépasser et repousser leurs limites, pratiquent ce sport en compétition. En complément d'un autre sport ou en guise d'activité principale, la marche aquatique se pratique désormais sur des courses locales, régionales ou internationales, pour les plus mordus des longeurs/euses. 

 

Quel équipement est nécessaire au longe-côte ? 

Similaire au triathlon ou au swimrunn l'équipement de longe-côte nécessite une combinaison en néoprène. Choisissez-la plutôt fine pour ne pas qu'elle ne contraigne vos mouvements de bras, car n'oubliez pas, la marche aquatique sollicite aussi bien les jambes que les bras ! Si le temps est ensoleillé et les températures dignes d'un plein été, vous pouvez enfiler un t-shirt anti-UV, un top en néoprène ou simplement votre maillot de bain. Botillons ou chaussettes en néoprène sont également utiles si le sol n'est pas composé uniquement de sable, mais plutôt de rochers, de coquillages ou d'algues. Quant à vos yeux, vous pouvez porter au choix, des lunettes de soleil de sport ou des lunettes de natation.

Au niveau des accessoires, la pagaie est parfois contraignante. Vous pouvez donc utiliser des plaquettes de natation. Elles permettent de synchroniser vos mouvements et de renforcer vos muscles profonds. Vous gagnerez également en propulsion et en équilibre, au fil du temps. 

 

 

Quels sont les bienfaits du longe-côte ? 

Comme évoqué dans l'introduction de cet article, le longe-côte revêt de nombreux bienfaits, tant sur le plan physique que le plan psychique. Ce sport est très complet et nécessite une condition physique "lambda" lors de son démarrage, puisqu'il se pratique tout en douceur. Nous recommandons, d'ailleurs, des sessions de longe-côte aux sportifs blessés, qui ne peuvent plus courir lors de la phase de rééducation, par exemple. 

Dans un premier temps, le longe-côte permet de travailler l'endurance et la résistance au froid. Mine de rien, ce sport permet de faire travailler le cardio, selon l'intensité recherchée et d'améliorer le système cardiovasculaire de ses pratiquants. Il améliore également la tension, prévient le risque de diabète et diminue le taux de cholestérol. 

Pour ceux et celles qui recherchent à perdre du poids, ou du moins, de la masse grasse, le cardio permet de puiser dans les réserves et donc d'enclencher une perte de masse graisseuse. Associé au contact du corps à l'eau froide de l'Atlantique, ce sport est la meilleure option, dans un plan de remise en forme. 

Au-delà du poids, qui correspond à des "chiffres sur la balance", le longe-côte permet d'améliorer la circulation sanguine, de réduire l'apparition des varices et d'embellir l'aspect de la peau, qui paraît plus lisse et plus ferme. Dites également "bye-bye" à la rétention d'eau et ses effets gonflant dont nous nous passerions entièrement. Drainage et retour veineux améliorés : forme retrouvée ! 

Grâce à l'iode marin et la fraîcheur de la mer, boostez votre système immunitaire et repoussez les microbes cet hiver ! En effet, l'eau de mer permet de purifier l'organisme et donc, de tomber moins souvent malade. 

Garanti anti-stress, le longe-côte et l'eau de mer invitent à la méditation, au lâcher-prise et à la détente. En plus, ce sport n'engendre pas de courbature ! Voici une dernière bonne nouvelle !

 

 

Où et comment se pratique le longe côte ? 

A l'origine donc, le longe-côte se pratiquait sur le littoral du Nord, dans l'eau froide de la Manche. Aujourd'hui, cette pratique est particulièrement appréciée en Bretagne, sur la côte basque, dans le Sud de la France, au bord de la Méditerrannée. Partout où il y a la mer, vous pouvez pratiquer le longe-côte. Les plus courageux pratique ce sport toute l'année, les autres conservent cette activité pour l'été.

Généralement, une séance de marche aquatique dure entre 45 min et 1 h 30. Mais libre à vous de marcher durant 15 min ou 3h, si vous le souhaitez. 

 


  • Partagez :