Conseils techniques | Comment entretenir son sac de couchage ?

Vus : 777
1
30/08/2023
Comment entretenir son sac de couchage ?

Aventuriers, aventurières, votre sac de couchage est certainement votre meilleur ami lors de vos expéditions en pleine nature ! Que vous partiez en trek en Mongolie ou en randonnée avec bivouac dans les Alpes, peu importe le climat ou la saison, le sac de couchage vous tient chaud lorsque la nuit fait place aux températures plus basses… Mais alors, comment bien entretenir son sac de couchage pour qu’il garde toutes ses performances le plus longtemps possible ? Tonton Outdoor vous dresse sa charte de bonne conduite, pour un sac de couchage éternel !

 

Pourquoi entretenir son sac de couchage ?

Si l’on vous conseille de bien entretenir votre sac de couchage, ce n’est certainement pas pour vous embêter, mais bien parce qu’un bon entretien prolongera la durée de vie de votre matériel. Comme pour votre membrane imperméable ou vos chaussures, ou comme vous entretiendriez votre voiture par exemple, votre sac de couchage devrait avoir droit au même traitement !

En effet, au fil du temps, la saleté et le stockage de votre sac de couchage peuvent altérer ses performances et vous tenir moins chaud durant vos nuits en pleine nature ! Lui apporter un bon entretien permet de prendre soin de son garnissage, qu’il soit synthétique ou naturel, lui redonner son pouvoir gonflant, voire lui redonner de la déperlance !

Alors n’attendez plus et suivez les conseils de Tonton Outdoor pour éviter d’avoir à changer de sac de couchage !

 

Le lavage : une étape clef et délicate !

Bien que le lavage de votre sac de couchage ne soit pas à effectuer après chaque sortie, il est important d’y procéder une fois de temps en temps. Après la saison par exemple, si vous l’avez beaucoup utilisé ou si vous sentez que ses performances déclinent, pensez à le libérer de ses impuretés pour lui redonner une seconde jeunesse !

Selon le garnissage de votre sac, les consignes diffèrent légèrement. Surtout, le garnissage naturel ayant tendance à être plus fragile et à moins supporter l’humidité, il s’agit d’une étape plus délicate que pour un garnissage synthétique.

Dans un premier temps, il est primordial de bien lire les consignes d’entretien normalement apposées sur l’étiquette de votre sac de couchage. Elles vous donneront de précieuses indications sur le lavage selon les matériaux utilisés.

Que votre sac de couchage soit conçu avec un garnissage synthétique ou un garnissage naturel, vous pouvez choisir de le laver à la machine ou à la main !

 

Lavage à la machine

Avec une lessive spéciale duvet, plus douce et moins grasse qui empêchera l’agglomération des plumes, placez votre sac de couchage à l’envers dans la machine. Ajoutez des balles de tennis ou des chaussettes roulées en boule dans le tambour, celles-ci empêcheront également l’agglomération du duvet. Lancez un programme délicat à 30°C, et stoppez-le avant l’essorage ! Rincez-le ensuite à l’eau claire, dans une baignoire par exemple, jusqu’à ce que la lessive soit éliminée !

Pour un sac de couchage avec garnissage synthétique, c’est le même principe ! Choisissez une lessive sans adoucissant et permettez-vous une augmentation de la température à 40°C.

 

Lavage à la main

Moins risqué mais plus fastidieux, le lavage de votre sac de couchage à la main est une option envisageable ! Dans une grande bassine ou une baignoire remplie d’eau à 20 ou 30°C, ajoutez votre lessive spéciale, et plongez-y votre sac de couchage. Laissez-le tremper quelques heures puis malaxez le sac pour bien décoller les saletés et faire pénétrer la lessive. Procéder de la même façon pour les deux types de garnissage !

 

Séchage

Avant de pouvoir ranger et stocker votre sac de couchage, il est important de bien le sécher. Pour cela, deux options s’offrent à vous : le sèche-linge ou l’air libre !

  • - A l’air libre, ouvrez le sac et étendez-le sur une surface plane. Secouez-le et retournez-le de temps à autre, jusqu’à son séchage complet, pouvant durer plusieurs jours !
  • - Au sèche-linge, placez le sac de couchage avec des balles de tennis et lancez un cycle court à basse température. Renouvelez les cycles jusqu’à ce que votre sac soit quasiment sec et terminer le séchage à l’air libre !                                                                      

 

Le stockage : un point crucial et surprenant !

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le stockage de votre sac de couchage joue un grand rôle dans son entretien et dans sa durée de vie ! Pour le stocker au mieux, on distingue deux phases :

  • - Lors de l’utilisation dans son sac de compression
  • - Lors du stockage à la maison

 

Lorsque vous êtes en bivouac et que vous avez besoin de comprimer le sac de couchage dans son sac de compression, ne l’enroulez plus ! En effet, le plier, toujours de la même façon en l’enroulant sur lui-même va venir créer des points d’appui et abîmer le garnissage, toujours aux mêmes endroits. Votre sac de couchage perdra donc en efficacité sur ces points. Au contraire, ne vous embêtez plus et fourrez-le simplement en vrac dans son sac de compression ! Ainsi, les points de pliage ne seront jamais les mêmes et le garnissage sera préservé !

A la maison, évitez de stocker le sac de couchage dans son sac de compression. En effet, de façon prolongée, la compression endommage le garnissage. Il est donc important de sortir le sac de couchage pour le stocker soit à plat, soit dans un sac de rangement beaucoup plus grand, qui ne comprimera pas le garnissage. Ainsi, le pouvoir gonflant sera préservé !

 

Les petits plus pour l'utilisation de son sac de couchage !

En ce qui concerne l’utilisation du sac de couchage, il peut être judicieux d’apporter quelques accessoires qui vous éviteront des déconvenues.

Pour préserver l’intérieur de votre sac et, comme vos draps à la maison, apporter une barrière entre vous et votre sac de couchage, pensez à investir dans un drap de sac ou sac à viande. Généralement en coton ou en soie, ils permettent de préserver votre sac de la transpiration et des saletés que vous pourriez ramener (surtout après plusieurs jours de treks, lorsque la toilette n’est clairement pas la priorité !). Le drap de sac est ainsi beaucoup plus simple à laver et à sécher que le sac de couchage, et vous évitera quelques lavages !

Aussi, le drap de sac, selon ses caractéristiques, peut vous apporter quelques degrés lors des nuits les plus fraiches ! Alors, faites d’une pierre, deux coups !

Pour les nuits à la belle étoile et les endroits les plus humides, le sur-sac ou bivy bag, se place, quant à lui, à l’extérieur du sac de couchage et empêche l’humidité d’altérer les performances de votre sac, et donc d’abîmer son garnissage !

 

Maintenant que vous savez tout sur l'entretien de votre sac de couchage, vous êtes fin prêt pour la fin de la saison des bivouacs ! Pour un maximum de conseils sur les différentes lessives, n'hésitez pas à faire un tour chez Tonton Outdoor ! 


  • Partagez :