Conseils techniques | Comment choisir sa paire de jumelles pour l'observation en nature ?

3min
Vus : 151
0
16/04/2024
Comment choisir sa paire de jumelles pour l'observation en nature ?

Véritable extension de l’œil du randonneur, la paire de jumelles est devenue le petit indispensable des amoureux de la nature ! Pour compléter votre équipement de randonnée, aux côtés des bâtons de marche et de la montre GPS, glissez vos jumelles de vue pour observer la nature sans modération ! Technique et complexe, le choix des jumelles demande néanmoins quelques connaissances… C’est là que Tonton Outdoor intervient pour vous donner ses meilleurs conseils pour choisir vos jumelles pour l’observation en nature !

 

Une paire de jumelles, c’est quoi exactement ?

Inventées en 1608 aux Pays-Bas par un opticien Hollandais, les jumelles descendent directement de la longue vue dont se servaient les marins et les pirates pour observer l’horizon ! Devenues aujourd’hui un véritable équipement pour l’observation de la nature, elles répondent à des caractéristiques techniques complexes ayant évolué à travers les siècles et les besoins de ses utilisateurs !

Mais alors, comment fonctionnent les jumelles de vue exactement ?

Les jumelles de vue sont construites pour s’adapter à la vision double, c’est-à-dire qu’il s’agit d’un dispositif binoculaire permettant de regarder en simultanée avec les deux yeux ! Jusqu’ici, nous ne vous apprenons rien… Néanmoins, la conception des deux lunettes qui constituent la paire de jumelles est un peu plus complexe.

Pour faire simple, dans chaque lunette fabriquée de façon symétrique, on laisse entrer, par un objectif, la lumière qui permet à l’image de se frayer un chemin vers l’œil. Le faisceau lumineux va alors rencontrer un prisme qui le "plie" et le renvoie vers les lentilles qui se trouvent devant les yeux. L’image captée par l’œil est alors grossie !  

Pour aller plus loin, nous allons voir dans cet article comment bien comprendre les différents éléments constitutifs des jumelles de randonnée, et ainsi vous permettre de choisir votre paire de jumelles selon vos besoins !

 

Choisir une paire de jumelles : les 4 éléments à prendre en compte

4 éléments pricipaux permettent de faire le tri pour bien choisir ses jumelles, notamment pour l'observation et la randonnée

 

Le grossissement de vos jumelle de vue

Le grossissement de votre paire de jumelles est un des premiers éléments à prendre en compte dans votre choix. Rapidement repérable, il est indiqué par un chiffre soit directement gravé sur les jumelles, soit sur leur boite. En effet, sur l’indication du type 8x32, 10x25, etc, le grossissement correspond au premier chiffre, soit, ici, 8 ou 10. Ce dernier indique la valeur de grossissement de vos jumelles de vue. Ici, donc, le sujet observé apparaîtra donc 8 ou 10 fois plus près de vous !

Si la tentation est grande de se diriger vers des jumelles de randonnée à fort grossissement, ce n’est pas toujours la meilleure des idées ! En effet, selon votre utilisation et votre aisance, un grossissement trop fort (au-delà de x10 ou x12) engendrera des tremblements et il sera difficile d’observer efficacement votre sujet. L’usage d’un trépied peut être une solution, mais sera plus adapté à une utilisation statique, et sera plus compliqué pour la randonnée. Avec un grossissement x8 ou x10, vous serez normalement pleinement satisfait pour la randonnée !

Par ailleurs, plus votre grossissement est élevé, plus votre champ de vision est rétréci. Il est donc important de vous demander exactement ce que vous souhaitez observer avant de faire votre choix. Gardez donc à l’esprit qu’un champ de vision large permet d’observer autour du sujet !

 

Le diamètre des objectifs des jumelles 

Le deuxième chiffre indiqué sur les jumelles de vue correspond au diamètre des objectifs d’entrée de la lumière, et est exprimé en millimètres. Ces derniers laissent entrer une quantité plus ou moins élevée de lumière et sont donc grandement responsables de la qualité de l’image perçue par l’œil. En effet, plus le diamètre est grand, plus l’image est nette !

Néanmoins, là encore, si la tentation est grande de choisir des objectifs à grand diamètre, sachez qu’ils rendront également vos jumelles de randonnée plus lourdes et plus encombrantes ! Aussi, de grands objectifs sont réellement utiles si vous vous adonnez à de l’observation sous une luminosité relativement faible, au crépuscule ou à l’aube par exemple. Si vous prévoyez une utilisation dans la journée, privilégiez un diamètre de 25 à 32mm.

Notez enfin que plus la valeur du grossissement est élevée, plus le diamètre des objectifs devra être élevé lui aussi. En effet, la lumière devant être captée pour restituer une image de qualité augmente à mesure que le grossissement augmente.

Si le deuxième chiffre de l’indication des jumelles de vue correspond toujours au diamètre des objectifs d’entrée de la lumière, donc de la lentille la plus éloignée de vos yeux, la lentille oculaire, celle qui est placée devant vos yeux, a également son rôle à jouer ! Pour connaître son diamètre, on divise le diamètre de l’objectif, par le grossissement, d’après les indications connues. Si l’indication est 8x32, sa lentille oculaire est de 4mm. Pour un bon confort visuel, le diamètre de la lentille oculaire doit se situer entre 4 et 7mm afin d'être plus grand que la pupille de l’œil, qui elle, varie selon l’âge de l’utilisateur.

 

Les réglages de vos jumelles de randonnée

Concernant les réglages, les jumelles ne sont pas en reste ! En effet, selon vos préférences, vos besoins et votre utilisation, vous aurez le choix entre les jumelles sans réglages, dites, pré-réglées ou "fix-focus", ou les jumelles avec mise au point.

Sans mise au point, les réglages des jumelles de vue sont déjà optimisés pour la vue et vous n’aurez rien à faire d’autre que de contempler le paysage ! Leur utilisation est ainsi très simple, adaptée à toute la famille et pouvant passer d’yeux en yeux sans problème !

Avec mise au point, la paire de jumelles présente une molette sur le dessus, entre les deux lunettes, que vous pourrez ajuster à votre guise selon votre vision, et en temps réel. Si leur utilisation demande un peu plus de dextérité, elles sont néanmoins idéales pour une utilisation très précise et personnalisée.

 

Le poids et la compacité pour emporter votre paire de jumelles en randonnée

En randonnée, vous n’êtes pas sans savoir que chaque gramme compte ! La réussite de votre bivouac en montagne, de votre trek à l’autre bout du monde ou de votre journée en bord de mer dépendra en grande partie de votre confort, et donc du poids de votre sac à dos de randonnée ! Alors, pour vous adonner à votre passion observation avec vos jumelles de vue et ne pas avoir à faire l’impasse dessus, il est primordial de bien mesurer l’impact de leur poids et de leur encombrement avant de faire votre choix !

Notez donc que plus le diamètre des objectifs est élevé, plus le poids et l’encombrement augmentent proportionnellement. Aussi, la qualité des verres constitutifs de vos jumelles légères et puissantes joue un rôle prépondérant sur leur poids ! Il est donc important, d’après les éléments mentionnés dans notre article, de bien définir votre pratique de l’observation et vos besoins afin de trouver le juste milieu et de faire la balance entre qualité et poids/compacité !

 

Jumelles de vue, quelques précisions supplémentaires

Maintenant que vous connaissez les principales caractéristiques techniques des jumelles de vue, vous pouvez vous attarder sur des détails supplémentaires afin d’affiner votre choix !

 

Le type de prisme

Comme vu précédemment, les jumelles de randonnée intègrent dans leur mécanisme physique un prisme jouant le rôle de guide pour la lumière. Celui-ci peut être disposé et construit de deux façons différentes avec :

  • - Le prisme de Porro : il s’agit de la plus vieille construction de jumelles ! Le placement du prisme est dévié de l’axe de l’œil et permet d’atteindre de très gros grossissement. En revanche, cette déviation entraîne encombrement et poids.
  • - Le prisme en Toit : il s’agit du type de prisme le plus utilisé aujourd’hui. Celui-ci est placé dans l’axe de l’œil et permet ainsi de construire des jumelles plus légères et compactes.

 

L’étanchéité

Selon le type de voyage ou de randonnée que vous prévoyez, l’étanchéité de votre paire de jumelles est un élément à prendre en compte. Selon les modèles, vous retrouverez des degrés d’étanchéité différents, de la résistance à une pluie fine et à l’humidité, à la résistance à l’immersion totale ! Amis bretons, réfléchissez bien !

 

Pour les porteurs de lunettes

Qu'en est-il des porteurs de lunettes laissés sur le banc de touche ? En effet, utiliser des jumelles de vue lorsque l’on porte des lunettes peut s’avérer compliqué… Mais pas impossible ! Pour cela, il vous faut choisir un modèle de jumelles de vue équipée de bonnettes rétractables ou amovibles ! La bonnette est la partie siliconée sur laquelle le visage vient s’appuyer pour regarder dans la lentille. Si l’observateur non-porteur de lunettes peut avancer son œil à la bonne distance de la lentille, le porteur de lunettes est gêné par ses lunettes ! En rétractant les bonnettes, son œil derrière ses lunettes se trouve à bonne distance de la lentille !

Passionnés d'aventure, de nature et de randonnée ? N'oubliez pas de glisser votre paire de jumelles légères et puissantes dans votre sac à dos pour ne passer à côté d'aucun animal sauvage ! Rendez-vous sur le site Tonton Outdoor pour découvrir notre sélection de jumelles de vue pour l'osbervation en nature


  • Partagez :