Conseils techniques | Comment choisir sa veste de ski pour les sports d'hiver ?

Vus : 770
0
07/11/2023
Comment choisir sa veste de ski pour les sports d'hiver ?

Si, comme les tontons, vous attendez avec impatience que la neige tombe mais que vous n’avez pas encore investi dans LA veste pour les sports d’hiver, vous êtes au bon endroit ! Imperméabilité, respirabilité, accessoirisation : quels critères prendre en compte pour bien choisir sa veste de ski ? Tonton Outdoor vous livre tous ses secrets pour faire le bon choix et dévaler les pentes !

 

La veste de ski comme couche externe

Comme évoqué et expliqué dans l’article "S'équiper pour les sports outdoor : la technique de l'oignon", la superposition des couches dans le sport est fondamentale ! Pour atteindre des performances maximales en termes de respirabilité et d’isolation, adopter le système de superposition des couches se révèle indispensable car cela permet d’optimiser les performances des équipements !

Lorsque l'on parle de "veste de ski", ici nous parlons de la dernière couche, qui vous protége des intempéries (la pluie, le vent, la neige). A la fois imperméable, respirante et coupe-vent, elle complète parfaitement votre équipement pour vous permettre de vous focaliser, en tout confort, sur votre glisse ! Adaptée et adaptable à toutes les activités outdoor, il est néanmoins crucial de prendre en compte certains critères pour bien choisir votre veste de ski pour les sports d’hiver

Pour être au maximum de l'optimisation et du confort, optez pour un modèle adapté à votre morphologie. En effet, ne croyez pas que les coupes et les caractéristiques répondent au hasard ! Au contraire, une veste de ski femme est adaptée à une morphologie généralement plus fine et étant plus cintrée au niveau de la taille et souvent légèrement plus courte, tandis qu'une veste de ski homme intègrera une coupe plus ample et large, notamment au niveau des épaules. 

 

Les critères à prendre en compte pour choisir sa veste de ski

Comme évoqué précédemment, votre couche externe, aussi appelée veste imperméable ou membrane imperméable, se décline dans des caractéristiques diverses. Pour bien la choisir pour l’arrivée de la neige, les critères suivants sont à prendre en compte. 

 

L'imperméabilité, le critère numéro un

L’imperméabilité est le critère le plus important à prendre en compte. En effet, c’est la fonction principale de votre veste de ski puisque vous évoluez en milieu humide ! Dotée d’une membrane imperméable, recouverte d’un tissu extérieur, votre veste de ski vous protège de la pluie et de la neige en empêchant l’eau de pénétrer à l’intérieur. Cependant, plusieurs types de membranes sont disponibles sur le marché, répondant à des exigences différentes. En effet, vous trouverez des membranes :

  • 2 couches : la membrane est collée au tissu externe et une doublure interne flottante la sépare de votre peau.
  • 2,5 couches : la membrane est collée sur le tissu externe et est recouverte d’une pulvérisation protectrice à l’intérieur.
  • 3 couches : la membrane est collée sur le tissu externe et est recouverte d’une couche protectrice plus épaisse, directement collée à l’intérieur.

 

Les modes de construction et les matériaux utilisés sont donc différents et influent sur la technicité de la veste. Plus les couches sont nombreuses, plus votre membrane est technique, performante et résistante. Les membranes en 2 couches sont moins performantes que les membranes en 2,5 couches, elles-mêmes moins performantes que les membranes 3 couches !

Pour le ski et les sports d’hiver, l’importance de se protéger au maximum de l’humidité étant à son maximum, nous vous recommandons donc une membrane en 3 couches ! Ce type de construction augmente également la résistance à l’abrasion, point non négligeable au regard du port d’un sac à dos ! Aussi, les membranes en 3 couches étant les plus performantes du marché, elles intègrent la plupart du temps des fermetures éclair étanches, condamnant alors un point d’entrée potentiel pour l’eau !

 

La respirabilité, un point clef

Le deuxième critère à prendre en compte dans le choix de votre veste de ski est la respirabilité. C’est le point qui permet à votre veste d’agir en évacuant l’humidité générée par votre transpiration lors de l’effort. Là encore, c’est la membrane imperméable qui joue ce rôle. Sa construction technique intègre une technologie de micro et nano perforations qui agissent comme les pores de la peau.

Ces perforations permettent de laisser passer l’eau à l’état gazeux en la laissant s’évaporer au-dessus de votre peau, sans qu’elle n’ait le temps de se transformer à l’état liquide. Ce laps de temps constitue tout le challenge de cette technologie ! Plus l’activité est intense, et plus la respirabilité est nécessaire. Cependant, entre imperméabilité et respirabilité, se joue un jeu de balance, l’augmentation de l’une entrainant la réduction de l’autre !

 

La coupe, un élément à ne pas négliger

Bien plus qu’un critère purement esthétique, la coupe et la taille de votre veste de ski vont influer non seulement sur votre confort mais également sur votre isolation thermique selon l’activité pratiquée. Ajustée, la coupe permet une isolation optimale au plus près du corps, mais se veut adaptée à une pratique peu intense. A l’inverse, une coupe ample laisse la place à la superposition des couches et à la liberté de mouvement pour une activité intense ou à l’effort changeant. 

 

L’accessoirisation, critère d'optimisation des performances

Pour optimiser encore les performances de votre veste, les accessoires (pas si accessoires) s’avérer être de véritables partenaires de glisse !

 

1. Les aérations pour maximiser la respirabilité

Les aérations, situées au niveau des aisselles, et parfois au niveau de la poitrine sont de réelles alliées dans la pratique d’activité intenses ! En effet, simplement ouvertes à votre guise, elles assurent un meilleur transfert de l’humidité et complètent la respirabilité de votre veste !

 

2. Serrage, jupe pare-neige et passe-pouces pour maximiser l'imperméabilité

Les points de serrages, au niveau des poignets et du bas de la veste garantissent, quant à eux, la fermeture complète cette dernière ! Ils permettent un ajustement optimal et adapté à votre morphologie et votre pratique, en empêchant les infiltrations désagréables de neige ! Une petite chute en poudreuse et vous comprendrez l’utilité des points de serrage !

Tout comme ses homologues points de serrages, la jupe pare-neige est spécialement intégrée à l’intérieur de la veste et se place par-dessus le haut du pantalon ! Bien ajustée grâce à des boutons pression et un élastique, elle empêche également la neige d’entrer à l’intérieur de votre veste !

Là encore, les passes-pouces augmentent encore la sécurité face à l’infiltration de neige ! Ces derniers permettent d’étendre la manche jusqu’à la moitié de la main afin d’être enfilés sous les gants ! Il est alors impossible que votre manche remonte et laisse passer un quelconque flocon de neige !

 

 

3. La capuche pour maximiser le confort 

La capuche est un élément indispensable de la veste de ski et les équipe d’ailleurs toutes ! Amovibles ou non, avec visière intégrées, réglables, elles se déclinent sous différentes caractéristiques mais participent toutes à vous protéger en cas de tempête ! Pour la plupart compatible avec le port du casque, Tonton Outdoor vous conseille vivement de jouer la sécurité !

 

4. Le réflecteur RECCO pour augmenter la sécurité

Enfin, pour tirer le fil de la sécurité, parlons réflecteur RECCO. Ce système, de plus en plus intégré dans les équipements de ski et de montagne, permet aux secouristes de vous localiser en cas d’ensevelissement dans une avalanche. Ce système passif, fonctionne en émettant constamment un signal radar. Lorsque les secours vous cherchent, leur système actif reçoit le signal RECCO et indique une direction à suivre.

 

Prêt(e)s pour glisser sur les pentes enneigées cet hiver ? Découvrez le meilleur des équipements de ski sur Tonton Outdoor !


  • Partagez :