Conseils techniques | Comment choisir sa tente de bivouac ?

4min
Vus : 169
0
06/04/2024
Comment choisir sa tente de bivouac ?

La tente de bivouac est un vrai petit refuge lorsque vous décidez de passer vos nuits au grand air ! Avant de choisir le modèle qu’il vous faut pour partir à l’aventure, il est important de se poser les bonnes questions et de définir ses critères de sélection. Tente dôme, tente tunnel, 2 saisons ou 3 saisons, autoportante ou non-autoportante, de nombreuses marques telles que MSR, Ferrino ou Sea To Summit proposent des tentes de trekking ! Pour vous aider à compléter votre équipement de randonnée et passer de belles nuits sous les étoiles, Tonton Outdoor sera votre guide dans cet article !

 

La tente de bivouac, des éléments caractéristiques

Pour bien comprendre les différentes fonctionnalités et caractéristiques de votre tente de trekking, il est important de bien visualiser, dans un premier temps, les éléments qui la composent. Que vous partiez pour un bivouac d’une nuit, un trek de plusieurs jours ou un voyage en itinérance, vous devrez porter votre tente sur votre dos, soit à l’intérieur de votre sac à dos de randonnée, placée le long de votre dos, soit à l’extérieur, sous le sac, grâce aux sangles spécifiques. Les tentes destinées au bivouac, aux treks, aux voyages sont donc légères et compactes afin de vous suivre dans vos aventures sans compromettre votre confort, voire votre santé ! 

Afin de mieux appréhender la suite de l'article, voici comment s'articule la construction de la tente de trekking

  • La chambre : il s'agit de l'espace dans lequel vous dormez ! Avec une habitabilité plus ou moins vaste, elle dépend de la taille et de la forme de votre tente de bivouac
  • Le double-toit : il s'agit de la toile qui recouvre la chambre. Fabriqué dans des matériaux robustes, imperméables et coupe-vent, il vous protège des éléments extérieurs !
  • Les absides : présents sur certaines tentes de randonnées, il s'agit d'une extension du double-toit, permettant d'entreproser votre sac à dos ou vos chaussures de randonnée en dehors de la chambre, mais néanmoins à l'abri ! 
  • Les arceaux : il s'agit de l'armature de la tente de randonnée légère
  • Les haubans : il s'agit des cordes permettant de tendre la toile. Ils assurent la stabilité de la tente de trekking
  • Les sardines : au bout des haubans, ces piquets garantissent la fixation de la tente de bivouac au sol. 

 

Choisir sa tente de trekking : les critères à prendre en compte

Partir en bivouac pour la nuit en été et revenir à voiture la lendemain matin, et se lancer dans un trek hivernal de plusieurs jours en itinérance et en autonomie n’engendre pas les mêmes contraintes. C’est pourquoi les tentes de trekking répondent à des besoins parfois différents qu’ils convient de bien étudier avant de se précipiter !  

 

1) Le poids de la tente de trekking

L’un des principaux critères à prendre en compte dans le choix de votre tente de trekking, c’est son poids ! En effet, en randonnée, votre tente se trouve sur votre dos une bonne partie de la journée et votre sac à dos de randonnée peut vite devenir un vrai fardeau s’il est trop lourd ! Le type de matériaux utilisés, la forme de votre tente, son habitabilité, ses fonctionnalité, etc, influeront sur son poids, il est donc crucial de définir la nature de votre aventure pour choisir la tente qui vous conviendra ! 

 

2) Tente de randonnée 2 saisons, 3 saisons ou 4 saisons, choisir selon la saisonnalité 

La période à laquelle vous prévoyez de dormir sous votre tente et le climat et la météo qui vous attendent sur votre aventure vont jouer un grand rôle dans le choix de votre tente de randonnée légère et compacte ! Il existe des tentes de bivouac 2, 3 ou 4 saisons. Cet indice crucial est lié à la résistance de la tente face aux éléments extérieurs tels que le vent ou la pluie, pour vous protéger efficacement.

  • Les tentes de trekking 2 saisons sont principalement destinées à une utilisation au printemps et en été, sous des conditions météo clémentes. Elles seront idéales pour un bivouac d’une ou deux nuits, lorsque vous avez de la visibilité sur les prévisions météo.
  • Les tentes de randonnée 3 saisons sont adaptées à un usage à l’automne, au printemps et en été, et vous protègeront des éléments extérieurs et des conditions météo difficiles telles que l’orage ou le vent. Elles sont recommandées pour les bivouacs de plusieurs jours ou pour les voyages en itinérance, lorsque la météo est imprévisible.
  • Les tentes de bivouac 4 saisons s’utilisent toutes l’année. Leurs matériaux robustes et leur construction sont adaptés à une utilisation sous des conditions extrêmes et hivernales. Vent, pluie, neige, rien ne leur résiste !  Pour les expéditions hivernales, elles sont indispensables !

 

3) La portance de votre tente de randonnée

La portance de la tente est sa capacité à tenir debout sans utilisation des haubans et des sardines pour tendre sa toile. Il existe donc des tentes de randonnée autoportantes, non-autoportantes et semi-autoportantes. Les premières tiennent debout une fois les arceaux placés, les secondes nécessitent l’usage des haubans et des sardines pour tendre la toile et faire tenir la tente, et les dernières sont partiellement tendues. C’est la forme de votre tente qui définira sa portance.

 

4) La forme de la tente de bivouac

Il existe différents types de tentes de bivouac :

  • La tente dôme : il s’agit du format le plus répandu. Il offre un espace interne conséquent et ses deux arceaux croisés garantissent une grande facilité de montage. Ce type de tente est généralement autoportant ou semi-autoportant et est donc très facile à utiliser. La tente dôme offre une grande stabilité face au vent, et est idéale lorsque vous bénéficiez d’une petite surface au sol ou d’un sol instable dans lequel il serait difficile de planter des sardines. Néanmoins, leur plus grande prise au vent les rend moins adaptées à une utilisation en haute altitude.
  • La tente tunnel : comme son nom l’indique, la tente tunnel est de forme allongée. Recommandée pour les amateurs de minimalisme et les aventuriers cherchant à gagner le maximum de grammes dans le sac à dos, elle présente l’avantage d’être plus légère que ses collègues ! Sa forme proche du sol offre une plus faible habitabilité mais une prise au vent réduite. Non-autoportante, il est impossible de la déplacer une fois montée.
  • Le tarp : il s’agit d’une simple bâche mono-paroi ! Pour les plus minimalistes, elle n’a ni arceaux ni sardines, ni tapis de sol et permet simplement de confectionner un abri contre les faibles intempéries ! Ultra léger et ultra compact, ce type de tente de randonnée ultra légère demande néanmoins quelques nuits d’adaptation, notamment si vous craignez les insectes !
  • La tente géodésique : avec sa forme en dôme, la tente géodésique est la cousine de la tente dôme, au détail près qu’elle est constituée d’au moins trois arceaux. Elle est donc plus lourde que la tente dôme, mais offre une très grande résistance aux conditions météo les plus difficiles, et est notamment utilisée pour les expéditions en alpinisme.

 

5) Quelle taille pour une tente de bivouac adaptée ?

1 place, 2 places, 3 places ? Difficile de se décider ! La taille de votre tente influera, là encore, sur le poids de cette dernière. La tente 1 place ou deux places vous offrira juste l’espace nécessaire pour vous allonger mais vous devrez entreposer votre sac à dos sous les absides si votre tente en possède. En revanche, une place supplémentaire est souvent une idée judicieuse pour bénéficier d’un maximum d’espace pour vos affaires ! A vous de peser le pour et le contre selon vos besoins !

 

6) Tente de trekking : fonctionnalités et de l’habitabilité

Les fonctionnalités de votre tente influent directement, non seulement sur son poids, mais également sur votre confort ! Certaines tentes sont équipées de crochets permettant d’accrocher votre lampe, de poches, d’autres possèdent des absides, ou encore d’un double-toit ou un tapis de sol.

  • Les absides peuvent se révéler très utiles lorsque la taille de votre tente ne vous permet pas de garder votre sac ou vos chaussures de randonnée à l’intérieur.
  • Le double-toit, la plupart du temps détachable, se situe autour de la chambre et protège des éléments extérieurs. Pour les plus minimalistes et lorsque la météo est clémente, il est possible de l’enlever pour réduire le poids de la tente.
  • Le tapis de sol, généralement vendu séparément, permet de protéger votre tente de l’abrasion, mais également de l’humidité et du froid. Très utile pour prolonger la durée de vie de votre toile de tente de randonnée, il ajoute néanmoins quelques grammes à votre paquetage.

 

7) Choisir sa tente de randonnée légère selon son imperméabilité et sa ventilation

Pour que votre tente de trekking soit la plus efficace possible, elle se doit d’être imperméable et ventilée ! En effet, si bivouac rime avec pleine nature, il rime aussi avec climat incertain ! Il est donc indispensable que votre tente de bivouac réponde à des critères d’imperméabilité pour se tenir prête à braver les éléments en cas de besoin !

Pour une efficacité maximale, la ventilation est également un critère indissociable d’un bivouac réussi ! La condensation pouvant être un véritable fléau, votre tente doit bénéficier d’aérations assez nombreuses pour vous garantir un bon niveau de ventilation et éviter la condensation !

Amateurs et amatrices de bivouac, pour la nuit ou pour un long voyage, les tentes de trekking ne manquent pas sur le marché ! Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour choisir la tente de bivouac qu'il vous faut et passer vos plus belles nuits sous les étoiles ! Sur internet ou en magasin, les tontons et tatas Tonton Outdoor se feront un plaisir de vous conseiller !


  • Partagez :