Conseils techniques | Comment choisir sa combinaison de triathlon ?

Vus : 304
2
18/02/2022
Comment choisir sa combinaison de triathlon ?

Triathlète aguerri ou triathlète débutant, vous avez besoin de conseils pour bien choisir votre future combinaison de triathlon ?

On vous donne nos meilleurs conseils pour que la pratique de votre sport soit la plus agréable possible et qu’elle se fasse en toute sécurité ! Que ce soit pour la compétition, ou le loisir, chez Tonton Outdoor, le triathlon ça nous connait. Depuis plus de 10 ans nous équipons les triathlètes de la région et les conseillons au mieux pour le choix de leur combinaison de triathlon


Pour vous aider dans le choix de votre équipement, voici ce que nous allons aborder dans ce guide :

Combinaison de triathlon, c’est quoi ? 
Réglementation de la combi de triathlon sur les courses
Combinaison de triathlon et trifonction, quelle différence ?
Quelle combinaison de triathlon pour nager l’hiver ? 
Quels critères pour choisir sa combinaison de triathlon ? 
Comment choisir la bonne taille pour sa combinaison ?
Quel est le prix d’une combinaison de triathlon ?
Comment entretenir ou réparer sa combi de triathlon ? 
Quels accessoires pour nager en toute sécurité en mer ? 
Accessoires indispensables pour nager en triathlon !

 

Qu’est-ce qu’une combinaison de triathlon ? 

La combinaison de triathlon, aussi appelée combinaison en Néoprène ou encore combi, est le premier équipement que l’on porte lors du départ d’un triathlon. Cet équipement vous assure de la flottabilité, de l’aérodynamisme et vous protège du froid. La combinaison assure votre sécurité grâce au Néoprène, qui augmente votre flottabilité dans l’eau. La couche externe des combinaisons de nage ont des caractéristiques qui diminuent les résistances dans l’eau et vous assure ainsi une meilleure glisse. 

La natation étant le sport le plus technique des trois épreuves, il est important de ne pas négliger votre choix. La combinaison est un des équipements les plus importants lors de votre course et on vous explique ici, comment bien la choisir. 


Quelles sont les réglementations concernant la combi de triathlon ? 

En fonction du lieu de votre course et donc de la température de l’eau, vous aurez le choix de porter ou non votre combinaison. Vous ne le savez peut-être pas, mais les organisateurs de la course ont jusqu’à 1h avant le départ pour relever la température et vous autoriser, vous obliger ou vous interdire de porter votre combinaison. 

La combinaison est autorisée, interdite ou obligatoire pour les épreuves labellisée FFTri :

  • Inférieure à 12°C : Natation interdite car risque d’hypothermie
    12°C à 16°C : Combinaison obligatoire
    16°C à 24,5°C : Combinaison autorisée
    24,5°C à 32°C : Combinaison interdite car risque d’hyperthermie
    Supérieure à 32°C : Natation interdite car risque d’hyperthermie

 

Par ailleurs, les organisateurs se réservent le droit de revoir à la baisse, voire d’annuler votre épreuve de natation, si les conditions météorologiques ne sont pas clémentes.  

Selon la réglementation de la fédération française de triathlon : « La combinaison Néoprène ne peut comprendre de partie rigide d’assistance à la flottaison ou à la progression ». De plus, le néoprène ne doit excéder les 5mm d’épaisseur sur votre combinaison de tri. Si vous achetez un modèle dédié au triathlon, vous prenez peu de risques puisque les fabricants prennent compte de la réglementation.


Combinaison de triathlon et trifonction, quelle différence ? 

Attention à ne pas confondre la trifonction et combinaison de triathlon. La trifonction est le premier vêtement technique que vous enfilez avant votre course et qui, par définition, se met sous votre combinaison de triathlon. La trifonction est la tenue qui vous permet d’enchaîner les trois épreuves de votre course, natation, vélo, course à pied, sans changer de tenue. 

Elle dispose en règle générale d’une chamoisine, aussi appelée peau de chamois, vous assurant ainsi plus de confort au niveau de l’assise durant la partie vélo. En fonction des modèles, vous retrouverez des trifonctions avec poches et parfois sans. Ce vêtement technique pour le triathlon est conçu avec ou sans-manches, à choisir selon vos préférences. 


Combinaison de triathlon pour nager l’hiver en eau libre ? 

Eh non, il n’existe pas de combinaison de triathlon pour l’hiver ! À la différence d’une combinaison de surf, il n’existe pas de modèle de combinaison de triathlon dédié à la pratique estivale et un modèle dédié à la pratique hivernale. Pour contrer le froid, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez ajouter des accessoires de protection de natation comme : des chaussons en Néoprène pour couvrir vos pieds et une paire de gants en Néoprène pour vous protéger les mains. Pour finir, vous pouvez ajouter à votre équipement une cagoule en Néoprène pour protéger votre tête du froid. En hiver, le plus important sera de couvrir les extrémités et tenter de créer le moins de déperdition de chaleur sur ces zones. 

Par ailleurs, à la différence du surf encore une fois, on ne choisit pas sa combinaison de tri selon l’épaisseur du Néoprène. Enfin si, mais pas vraiment. On vous explique !


Quels sont les critères à prendre pour bien choisir sa combinaison de triathlon ?

On vous donne les critères les plus importants à prendre en compte pour bien choisir votre combinaison de triathlon. Voici les questions que vous devez vous poser.

—> Quel est mon alignement dans l’eau ? Très oblique, légèrement oblique ou horizontal ?

—> Quel est mon niveau en natation ? Suis-je débutant, de niveau intermédiaire ou de niveau confirmé ?

Grâce à ces deux questions, le choix de votre future combinaison sera nettement plus simple.

Si vous êtes débutant en natation : il faut mettre en place une correction importante de l’alignement de votre corps grâce à une épaisseur de Néoprène plus conséquente au niveau des jambes et du corps. Cette correction vous permettra de mieux flotter et donc de mieux glisser dans l’eau. Votre position sera alors plus hydrodynamisme et vos sensations ne seront que meilleures !

Si vous avez un niveau intermédiaire en natation : il faut mettre en place une correction légère concernant l’alignement de votre corps et privilégiez plus de souplesse pour une meilleure mobilité des épaules. C’est le compromis parfait ! Votre position sera légèrement revue pour une bonne glisse dans l’eau et la souplesse au niveau des épaules vous assurera un confort optimal et vous permettra de mettre en pratique votre technique.

Si vous avez un niveau confirmé en natation : il ne faut pas corriger votre alignement et tout miser sur la souplesse au niveau des épaules. L’alignement de votre corps est déjà parfait et ne nécessite pas de correction. En revanche, pour un confort optimal lors de la natation, il faut que l’élasticité au niveau des épaules soit optimale pour que vos sensations le soient également. 


Comment choisir la bonne taille pour ma combinaison de triathlon ? 

Il est important que votre combinaison soit ajustée mais pas trop. En effet, le choix de la taille mais également la coupe et les finitions, notamment au niveau du cou, des manches et des jambes, sont à prendre en compte pour que votre pratique soit la plus agréable possible. 

Si votre combinaison est trop petite, elle vous provoquera une sensation d’étouffement alors qu’une combinaison trop grande se gorgera d’eau et vous ralentira. 

En règle générale, les fabricants se basent sur trois critères pour leurs grilles de taille : taille, poids et tour de poitrine. En prenant correctement ces mesures, vous limiterez le risque de vous tromper et de choisir soit trop grand ou soit trop petit. Les fabricants de combinaisons de triathlon essaient de s’adapter à toutes les morphologies et proposent pour cela, un large choix de tailles de combinaisons.

Pour choisir au mieux la taille, retrouvez nos différents guides de taille:

guide de taille pour les combinaisons Orca

guide de taille pour les combinaisons Blueseventy 

 

Quel est le prix d’une combinaison de triathlon ? 

Le choix est large et les écarts de prix aussi. Le prix d’une combinaison de triathlon peut varier entre 100€ et 1000€. En moyenne tout de même, les prix se situent entre 200€ et 600€ pour une combinaison neuve. Chez Tonton Outdoor, nous avons à cœur de vous proposer le meilleur pour vous accompagner dans vos activités sportives !

 

Comment bien entretenir ou réparer ma combinaison de tri ? 

Vous avez trouvé la combinaison de vos rêves, elle vous assure une excellente flottabilité et élasticité et vous souhaitez la bichonner pour qu'elle vous suive le plus longtemps possible dans votre pratique ? Alors voici les meilleurs conseils que les Tontons peuvent vous donner pour bien entretenir votre combinaison de tri.

Prenez votre temps lorsque vous enfilez votre combinaison et faites attention à ne pas déchirer la combinaison avec vos ongles. Nous conseillons de « pincer la combinaison » entre votre pouce et votre index pour bien la positionner lorsque vous l’enfilez. Vous pouvez également utiliser des gants ou un sac plastique pour éviter tout accroc.

Il est important de rincer sa combinaison, à l’eau douce, à l’intérieur et extérieur, après chaque sortie. Même si la combinaison est conçue pour supporter l’eau de mer, il est tout de même conseillé de bien la rincer et de ne pas la ranger tel quel. À la longue, le sel détériore les qualités de votre combinaison.

Une fois que votre combinaison est bien rincée, nous vous conseillons de la faire sécher à plat et non sur un cintre pour éviter qu’elle se déforme au niveau des épaules. Attention à ne pas la laisser en plein soleil trop longtemps. En effet, cela pourrait avec le temps réduire sa souplesse et la faire craquer. Une fois qu’elle est bien sèche, stockez-la dans un endroit bien sec et évitez au maximum de la plier. 

Malgré toutes ces précautions, vous avez légèrement déchiré votre combinaison ? Ce n’est pas grave, vous pouvez tout à fait utiliser de la colle à Néoprène pour la réparer facilement et rapidement.


Quels accessoires pour nager en toute sécurité en mer ?

On ne vous apprend rien si on vous dit que nager en mer comporte des risques. C’est pourquoi, il est nécessaire d’avoir un équipement adapté, que vous nagiez seul ou en groupe. Pour être bien visible lors de vos sessions en eau libre, en mer ou en lac, vous pouvez utiliser une bouée de sécurité pour la natation. Cette bouée, en plus de vous rendre visible, vous permet de vous reposer lorsque la fatigue se fait ressentir. Les bouées disposent en plus d’un compartiment étanche et vous permettent d’emmener avec vous vos affaires de valeur et tout le nécessaire, hydratation et nutrition.

Il est également important de bien choisir ses lunettes de triathlon, avec une protection UV suffisante pour nager en toute sécurité en extérieur. Pensez également à votre équipement de base avec votre bonnet de bain, ainsi que pull buoyplaquettes et palmes si besoin. 

Le conseil des Tontons : si vous avez des frottements au niveau du cou lors de votre pratique, pensez à mettre un peu de crème anti-frottement avant de partir. Si ces frottements persistent et rendent très inconfortable votre activité sportive. Nous vous conseillons d’opter pour un tour de cou en silicone. Ce petit accessoire est révolutionnaire et a sauvé bon nombre de triathlètes que nous avons équipé dans notre région. 

Nous espérons que grâce à ce guide, le choix de votre future combinaison de triathlon sera simplifié. Nous avons également d’autres conseils qui devraient vous plaire et notamment sur les fonctionnalités de la Fenix 7 Garmin


  • Partagez :