Conseils techniques | Comment bien choisir ses gants de ski ?

5min
Vus : 434
0
30/11/2023
Comment bien choisir ses gants de ski ?

Le froid s’installe en ce mois de novembre et la neige fait son apparition sur les sommets. Il est temps de s’équiper pour les sports d’hiver. Mais pour cela, il est nécessaire de choisir les bons accessoires contre le froid. Alors, comment choisir les meilleurs gants de ski pour les sports d’hiver ? Suivez notre guide des tontons, pour choisir la paire de gants idéale pour le ski et le snowboard.

 

Gants, moufles ou lobsters : quels accessoires de ski choisir ?

S’il est facile de choisir sa paire de gants de randonnée, ou ses gants de running, il est plus délicat de choisir une paire de gants de ski et snowboard chaude, pratique et durable. Il existe différentes formes de gants pour les sports d’hiver : les gants classiques, en 5 doigts, les moufles, et les lobsters, dont l’index est séparé.

Aujourd'hui, nous vous expliquons plus en détails, les différences entre ces gants de ski pour que vous puissiez choisir la paire la plus adaptée à votre pratique.

 

1. Les gants de ski : dextérité et précision

Les gants de ski, grâce à leurs dix doigts séparés les uns des autres vous offrent une certaine dextérité. Il est en effet, plus aisé de manipuler vos bâtons de ski par exemple, d’attraper des objets, d’ouvrir et fermer une poche, ainsi que d'enfiler vos chaussures de ski. 

En portant des gants de ski classiques, chauds et isolants, votre préhension est plus précise et votre confort augmenté. Vous pouvez ainsi conserver vos gants pour tout faire (ou presque). Le seul petit hic : vos doigts étant séparés les uns des autres, cela réduit l’apport de chaleur contrairement à des moufles, par exemple. Parfois, le fait de protéger convenablement votre tête du froid glacial de l’hiver à la montagne, permet de conserver votre chaleur corporelle au maximum et de limiter le froid de vos extrémités, y compris de vos doigts. Nous vous conseillons donc, en plus d’enfiler des gants chauds pour la neige, de porter un bonnet isolant sur votre tête et donc, sous votre casque de protection !

2. Les moufles de ski : chaleur et confort

En optant pour des moufles de ski, vous optimisez l’isolation de vos 5 doigts. Les doigts étant tous logés au même endroit, entourés par un tissu isolant, la chaleur qu’ils dégagent entre eux les réchauffent durant toute votre session de glisse !

Elles sont donc généralement très adaptées aux plus frileux ou aux snowboardeurs dont les mains sont en contact fréquent avec la neige, et qui n’ont pas besoin de porter de bâtons. Bien qu’un peu moins pratiques en termes de dextérité et de préhension, les moufles pour les sports d'hiver n’en sont pas moins très confortables et douillettes ! Vous en trouverez même certaines intégrant des séparations internes pour les doigts, légèrement moins isolantes, mais offrant encore plus de dextérité.

Si vous le souhaitez, vous pouvez enfiler des sous-gants chauds en laine de mérinos par exemple, pour renforcer la sensation d’isolation de vos doigts.

3. Les lobsters de ski : un excellent compromis 

La troisième option qui se présente à vous en termes de choix quant à vos gants de ski et snowboard est celle des lobsters. Ces gants possèdent une forme qui sépare l’index et le reste de la main, afin d’optimiser au maximum l’apport de chaleur. Si vous souffrez fréquemment du froid et que les moufles ne sont pas confortables pour votre pratique, optez pour les gants lobsters. Cet accessoire de ski vous offre un excellent compromis, mêlant confort, dextérité et apport de chaleur !

 

L’isolation thermique des gants de ski : le choix des matériaux

Après avoir déterminé le type de gants de ski que vous souhaitez porter lors de votre pratique des sports d’hiver, il est important de choisir la bonne isolation. Celle-ci, au même titre que lorsque vous choisissez une doudoune de ski, possède deux garnissages possibles : le garnissage synthétique ou le duvet. Le principe est simple : le garnissage emprisonne de l'air, et cette fine couche d'air joue le rôle d'isolant entre votre corps et l'extérieur. Plus la quantité d'air emprisonnée est grande, plus la chaleur ressentie sera, elle aussi, élevée. 

Le garnissage synthétique est le plus robuste, le moins cher et le plus résistant à l’humidité ! Constitué de fibres synthétiques, il s’agit d’une doublure polaire simple plus ou moins épaisse et donc plus ou moins chaude, ou bien d’un garnissage technique, souvent en Primaloft (le plus connu). L’isolant technique est plus performant et plus compact que la simple doublure polaire mais le choix de vos gants de ski dépend, encore une fois, de vos besoins.

Le garnissage en duvet, quant à lui, est souvent plus chaud que la fibre synthétique, plus compact et plus léger, mais se révèle souvent plus fragile et moins résistant à l’humidité. Cependant, il est toujours protégé par une membrane imperméable, qui empêche l’infiltration d’eau et évacue l’humidité interne ! Deux types de ganissage naturel pour les gants de sports d'hiver se distinguent ici, le duvet d’oie et le duvet de canard. Tous les deux ultras performants, on note tout de même de meilleures performances de la part du duvet d’oie !

 

Les sous-gants et les gants chauffants pour les plus frileux 

Si vos gants ne suffisent pas lors des journées les plus froides, il est possible d’ajouter des sous-gants. Très fins et très légers, ils se glissent facilement sous votre paire de gants de ski et apportent une isolation supplémentaire. Généralement conçus en soie, en laine ou en fibres synthétiques, la laine est néanmoins la plus performante en termes d’isolation, de robustesse et de résistance à l’humidité !

Pour les plus frileux, il existe l’alternative des gants de ski chauffants ! Généralement dotés d’une batterie dissimulée au niveau des poignets, les gants chauffants se révèlent très performants et utiles pour les personnes les plus sensibles au froid, notamment celles victimes du syndrome de Raynaud. Par la simple pression d’un bouton, la chaleur se diffuse dans vos gantspour le ski ! Certains modèles proposent un réglage de l’intensité ou des durées d’utilisation plus ou moins longues.

 

La taille des gants : un critère qui a son importance

La taille de vos gants constitue également un critère important auquel il faut faire bien attention. En effet, comme vous prêteriez attention à la taille de votre polaire homme ou femme pour le ski par exemple, il en va de même pour vos gants pour le ski ! Il faut donc les choisir, ni trop petits ni trop grands, pour deux raisons : votre confort, et l’isolation. Trop petits, l’air ne peut pas circuler et créer la couche isolante nécessaire pour vous tenir chaud, et à l’inverse, trop grands, ils laisseraient trop d’air circuler et empêcheraient la thermorégulation naturelle !

Alors, pour faire le bon choix, enfilez les gants et, main tendue, laissez environ un cm libre au bout de vos doigts !

 

Des gants imperméables, respirants et coupe-vent pour mieux affronter le froid !

Une météo capricieuse, voire exécrable, peut vite rendre la pratique du ski très désagréable et raccourcir la sortie prévue ! Pour pallier les problèmes d’humidité, et vous garder au chaud tout au long de la journée, il convient de choisir ses gants de ski avec une membrane imperméable (évidemment, suivant votre pratique, la météo, etc, la membrane peut-être plus ou moins performante). Généralement construite en 3 couches, à l’image de votre veste imperméable pour le ski, la membrane empêche l’eau de pénétrer à l’intérieur de vos gants mais joue aussi le rôle de coupe-vent et évacue l’humidité interne ! Son action coupe-vent vous assure une première barrière contre le froid, tandis que sa capacité respirante empêche la transpiration de stagner à l’intérieur de vos gants et de vous refroidir pendant les temps de pause ! Il est donc primordial de prêter une attention particulière à ses critères afin de compléter le garnissage de vos gants !

Les membranes Gore-Tex sont les plus connues sur le marché, mais les marques construisent également leurs propres membranes, pour encore plus de polyvalence et de choix !

 

Quelques accessoires pour optimiser l'isolation de vos mains pendant les sports d'hiver !

L’accessoirisation de vos gants pour le ski peut être un bon moyen de faire un choix ! En effet, certains accessoires peuvent être utiles, voire indispensables selon votre pratique et vous sauver de bien des désagréments !

Qui n’a jamais perdu un gant de ski dans un télésiège ou sur un téléski en voulant prendre un mouchoir dans sa poche ? La dragonne, ou le leash, petit cordon que l’on passe autour du poignet, s’avère extrêmement pratique dans n’importe quelle discipline ! En gardant les gants de ski bien accrochés autour des poignets, elle permet de les enlever sans risquer de les perdre, tout simplement !

Les manchons, prolongement du gant de ski au niveau des poignets, empêchent l’infiltration de neige ou de vent par les manches ! Le manchon se faufile sous la manche de la veste de ski et vous garde au chaud !

Le serrage de vos gants pour le ski peut être une sécurité supplémentaire contre les infiltrations de neige ou de vent dans les manches de votre veste imperméable de ski ! Grâce à un cordon au niveau des poignets, et parfois à la base de la main, l’ajustement de vos gants de ski est optimal et vous êtes parfaitement emmitouflé !

Enfin, des renforts, souvent en cuir, peuvent être présents sur les paumes et les doigts afin de prolonger la durée de vie de vos gants pour le ski. Le contact répété avec les bâtons de ski, les remontées mécaniques, les carres des skis, ou la neige et la glace, abîme les gants et les renforts augmentent alors leur durabilité !

Vous êtes maintenant fins prêts pour vous élancer sur les pistes de ski, ne vous reste plus qu'à vous équiper chez Tonton Outdoor


  • Partagez :