Carte des destinations
Voir sur la carte
Date21/04/2023
PériodePrintemps
ContinentAfrique
LieuMaroc
Durée de l'épreuve11 jours
Distance250km
Niveau
+ + + +

Le Marathon des Sables : Une des plus grandes courses à étapes en autosuffisance alimentaire, dans le désert Marocain ! 

Le Marathon des Sables est une course à étapes, durant laquelle les coureurs parcourent près de 250km en 7 jours. Cette épreuve se réalise en autosuffisance alimentaire en plein milieu du désert marocain. 

 

Comment est né le Marathon des Sables ? 

Le Marathon des Sables est né en 1984, lorsque Patrick BAUER, le directeur de course à l'heure actuelle, décide de rejoindre le désert du Sahara à pied, en solitaire. Il traverse alors le désert en autonomie totale, avec son sac à dos de 35kg et parcourt 350km, dans un environnement inhabité. Avec lui, il a emporté de quoi ce nourrir et s'hydrater durant toute cette période. C'est à ce moment, après ces longues journées de marche dans le désert, qu'il créée le Marathon des Sables. La première édition voit le jour en 1986, après deux années d'organisation, 23 coureurs étaient au rendez-vous. Ils ont donc été les premiers à laisser leurs empreintes dans le sable du Maroc. 

Au fil des ans, la course s'est professionnalisée et s'est grandement structurée. En effet, en 1999, un hôpital mobile voit le jour avec à son bord plus de 30 personnes (médecins, kinés et infirmiers). De plus, en 2010, l'association Solidarité MDS est créée afin de développer des projets en faveur de l'enfance et d'aider les familles défavorisées au Maroc. Avec des records de participation tous les ans, cette manifestation sportive est entrée dans le coeur des traileurs venus du bout du monde. Chaque année maintenant, ce sont plus de 1000 courageux et courageuses qui prennent le départ de la course et qui tentent de braver le sable du Maroc. 

 

Une course hors du commun !

Pour chaque coureur d'ultra-trail, le Marathon des sables est un passage obligatoire dans une vie. Réparti en 6 étapes, cette expérience est tout aussi inoubliable qu'intraîtable. Dans des conditions extrêmes, en plein coeur du Sahara, vous faîtes face à vous même et vous êtes dans l'obligation de repousser vos limites. Lors de ce périple, les participants doivent porter leur équipement en intégralité sans leur sac à dos. Cela comprend la nourriture, le matériel obligatoire et le matériel nécessaire à la course durant 7 jours, dans le désert marocain, avec des températures allant jusqu'à 45° la journée, jusqu'à -10° la nuit. Effectivement, la météo peut s'avérer hostile et entraîner des complications. L'ennemi des participants, est sans aucun doute les tempêtes de sable qui doivent parfois les contraindre à s'arrêter et à modifier leur stratégie de course. 

 

Une course humaine avant tout

Que vous soyez un spécialiste de la course sur longue distance avec un palmarès fleurissant ou un simple amateur, vous pouvez participer à cet événement grandeur nature. Ce qui fait le charme de cette course est son accessibilité au plus grand nombre avec un taux d'abandon très faible, ce qui met en avant la qualité de l'organisation et du suivi des concurrents durant les étapes. En passant plusieurs nuits dans un bivouac en plein milieu de nul part, les coureurs deviennent de véritables frères du désert et partagent des moments de convivialités riches en émotion. Cet côté humain fait donc la force et la grandeur du Marathon des Sables ! Ainsi, depuis plus de 30 ans, le MDS continue d'écrire son histoire et de rentrer dans la légende des courses les plus difficiles au monde. Aujourd'hui cette épreuve est devenue mythique. Un rêve pour tous les aventuriers à la recherche de challenge, d'aventure et d'humain.

 

Une forte médiatisation de l'événement

Diffusé dans plus de 200 pays à travers le monde, le Marathon des Sables s'est construit une image médiatique très forte et une réputation très solide. Retransmis sur plus 1 000 chaînes de télévision, ce sont des images de sport exceptionnelles qui font le tour du monde pendant une dizaine de jours. Et pour réaliser une telle audience, l'équipe organisatrice ne lésine pas sur les moyens. De gros moyens techniques et un dispositif grandeur nature sont donc nécessaires pour fournir aux yeux du monde entier des images de qualité. Sur place on peut recenser, plus de 50 journalistes accrédités, un car régie, des dizaines d’heures de vidéo et des photos postées en temps réel sur les réseaux sociaux pour admirer la béteau des payages subsahariens.