Inspiration sport et nature | Marques de sport écoresponsables : la sélection des tontons

Vus : 767
1
21/02/2023
Marques de sport écoresponsables : la sélection des tontons

Si nous connaissons l’impact des sports Outdoor sur la planète, il en va de même avec les marques qui nous permettent de réaliser nos défis les plus grands, nos randonnées les plus belles ou encore, nos ascensions les plus folles. Il n’est pas facile de profiter de nos espaces naturels sans y laisser notre empreinte. Que ce soit par les chaussures de running que nous portons, les vêtements de sport que nous enfilons ou encore le matériel de randonnée que nous utilisons, le coût environnemental est élevé

Cependant, si la perfection n’existe pas encore, nous allons vers du “mieux” et de nombreuses marques de sport le prouvent par leurs actions, leur ADN, leurs engagements et leurs changements de direction. 

Chez Tonton Outdoor, nous vous proposons des marques de sport engagées, précurseurs de cette volonté de “mieux faire”. Toutes les marques de sport ne répondent pas à cette urgence, mais certaines placent la réduction de leur impact environnemental et la neutralité carbone au centre de leurs ambitions à long terme. 


Patagonia : la protection de l'environnement, sa raison d'être

Patagonia est la marque de sports Outdoor engagée que nous ne présentons plus. Forte de ses années d’expérience, cette marque a ancré la réduction de son empreinte carbone à tous les niveaux de sa production. Protéger la nature et notre terrain de jeu le plus précieux est sa raison d’être, et cela depuis sa création. 

Avec une électricité provenant de 100 % d'énergies renouvelables dans leurs magasins, leurs bureaux et leurs centres de distribution, la marque fait face à un nouveau défi : réduire l’impact des matériaux utilisés pour la conception du textile que nous portons, qui représentent actuellement 95% de leurs émissions de CO2

Les matières premières utilisées sont pourtant des plus soft : coton biologique depuis 1996, chanvre, polyester et nylon recyclé par exemple. 

Mais cela ne suffit pas. L’objectif est bel est bien la neutralité carbone d’ici 2050. Cela passera par des changements au niveau du processus de production, de la logistique, de l’utilisation et de la fin de vie des produits. 

A ce sujet, avec le programme Worn Wear, Patagonia répare systématiquement les vestes et autres vêtements usés par le temps. 

Non seulement engagée pour la planète, Patagonia est également engagée collectivement, et consacre son énergie à l’amélioration de la qualité de vie des employés, où qu’ils soient dans le monde. Leurs usines sont d’ailleurs certifiées Fairtrade

Aux dernières nouvelles, et non des moindre, Yvon Chouinard, le fondateur de cette belle marque Outdoor à légué coplètement son entreprise à des associations environnementales. Un bel exemple d'engagement et de confiance en un avenir plus vert !


Quels sont les objectifs climatiques de Patagonia ? 


  • - Éliminer l’intégralité des fibres à base de pétrole vierges de leurs produits d’ici 2025 : polyester et nylon recyclé, membrane Gore-tex… etc. En recyclant les matières usagées, Patagonia conserve des tonnes de CO2 hors de l’atmosphère. 
    - Créer des packagings 100% renouvelables, réutilisables, recyclables et même, compostables d’ici 2025. Une encre à base d’algues, l’élimination du plastique et le remplacement des étiquettes par des QR Code seront intégrées à ce projet. 
    - Atteindre le net zéro* dans toute l’entreprise d’ici 2040. Fabriquer des produits avec moins d’impact avec comme fil rouge le repère de 1,5°C ! La priorité pour Patagonia n’est pas de compenser ses émissions mais bel et bien de les éliminer complètement.
  • *« Zéro émission nette » signifie que les émissions de gaz à effet de serre sont réduites à un niveau aussi proche que possible de zéro.

 


Icebreaker : le bien-être animal et un soutien aux éleveurs au centre de l'entreprise

La marque Icebreaker, pionnière dans le textile de sport en laine de mérinos porte une attention particulière à la transparence de sa production : sous-couche, collant, sweat et accessoires sont fabriqués à base de laine de mérinos, cette fibre de textile naturelle. 

En 2017, la marque avait publié un rapport d’une centaine de pages, décrivant chaque étape de production de ces vêtements, les impacts liés et le chiffre d'affaires rapporté (si cela vous intéresse, vous pouvez en prendre connaissance juste ici : rapport de transparence Icebreaker).

Soutenue par des valeurs fortes et en phase avec la nature, Icebreaker place au centre de son activité l’adaptation, qui est nécessaire à la survie des espèces, la symbiose avec ses équipes, les éleveurs ainsi que les différentes parties prenantes au projet, sans oublier les animaux eux-mêmes et enfin, la durabilité. Limiter le gaspillage et la pollution en évitant la production massive qui en est l’une des raisons principales. 

La marque porte également une attention particulière aux éleveurs des moutons dont ils exploitent la laine. Habituellement, ce sont des contrats de moins de 3 ans qui lient les éleveurs et les marques. Icebreaker souscrit des contrats de plus de 10 ans, garantissant ainsi une sécurité financière aux éleveurs et leur famille

Enfin, le bien-être animal est au cœur de la marque Icebreaker. En 2008, elle est la première entreprise à bannir le mulesing des moutons. Cette pratique barbare, qui consiste à couper la peau, présente à l’arrière-train des moutons afin de limiter la dégradation de la laine sur cette partie du corps.

Portez de la laine de mérinos, cette fibre naturelle qui possède de nombreux avantages oui, mais pas à n'importe quel prix ! 


Quels sont les objectifs climatiques d'Icebreaker? 


  • - Bannir intégralement le plastique des emballages textile en créant des sachets biodégradables à base de glucides, qui permettraient de nourrir les poissons en cas de perte dans les océans. 
    - Réduire drastiquement l’usage des matières premières issues du pétrole : polyester, nylon, élasthanne… etc 

 


Yuj : les bienfaits du yoga jusqu'à la conception des produits

Yuj, est une marque spécialisée dans les tapis de yoga et les vêtements, qui bannit la production de masse au profit des petites séries. Les matières utilisées pour la fabrication des produits sont optimisées afin de réduire le gâchis et la perte de tissu. Le reste est entièrement recyclé. L’eau utilisée lors de la fabrication est également recyclée. Ainsi : 0 gachi, ou presque !  

Dans un souci de limiter son empreinte carbone, la marque veille à produire en Europe et dans un seul et même lieu : après avoir été designé à Paris, la fabrication se fait dans une usine au Portugal, dans laquelle les conditions de travail répondent à un charte de qualité, dans le respect de la sécurité et des règles d’hygiène ainsi que des salaires et des horaires de travail. Les normes européennes sont vigoureusement appliquées. 

Le choix de ses partenaires est également scrupuleusement effectué : ils sont divers mais tous issus de notre économie locale.

Enfin, la marque travaille avec deux labels certifiés

  • - OEKO-TEX : il garantit la non-toxicité des matières et est un gage de sécurité pour les producteurs comme les consommateurs
    - GRS - Global Recycle Standard : certifie le bon respect des critères environnementaux et sociaux tel que la consommation d’énergie et d’eau, le recyclage des déchets… etc

 

Quels sont les objectifs climatiques de Yuj ? 

  • Éliminer intégralement le plastique de ses emballages, que ce soit lors du stockage ou des expéditions. 

 


Nnormal : l'entreprise qui ne laisse aucune trace

Éviter que nos chaussures de trail running ne finissent dans les décharges à ciel ouvert et à l’autre bout du monde après une traversée des océans, voilà la raison d’être de la marque Normal. Parce qu'il est "normal" de respecter la planète !

Ainsi, Normal, qui agit en tant qu’entreprise qui ne laisse aucune trace, fabrique des chaussures de sport et des vêtements techniques dont les maîtres-mots sont : réparables, recyclables, réutilisables. Plus aucune excuse n’est permise pour se séparer des ses produits en les jetant dans la benne à ordures. 

Avec son programme No Trace Program, la marque s’engage à récupérer vos chaussures usagées, afin de leur offrir une seconde vie, via un système de recyclage à faible impacte carbone. Cette alternative permet de stopper l’extraction de matière première de la terre en utilisant celles que nous avons déjà, partout, sous nos yeux et dans nos placards ! 

Il est évident que moins nous remplaçons notre matériel de sport et moins nous produisons de CO2. C’est pour cette raison que les articles Normal sont conçus pour durer, non pas quelques mois mais plusieurs années. 

Normal est également membre de l’association 1% pour la planète, afin de contribuer à développer un mode de vie plus sain, à tous les niveaux. La recherche et les projets environnementaux sont soutenus par la fondation Kilian Jornet, dans le but de faire véritablement avancer les choses, et vite !

La transparence est l’une des valeurs fondamentales de la marque. Ainsi, retrouvez limpact carbone de la marque ainsi que ses actions actuelles et futures pour un avenir plus propre. 

 

Quels sont les objectifs climatiques de Nnormal ? 

  • Éliminer intégralement les émissions de CO2 de tout le cycle de production de la marque.

 

De nombreuses marques de sport prennent le pas de 4 marques mentionnées dans cet article, non pas exemplaires, mais qui tendent vers des actions en phases avec leurs convictions. Nous soulignons les actions de la marque Fjallraven, Asics ou encore Hoka par exemple. Vous retrouvez prochainement un article de blog dédié aux engagements écologiques de ces marques de sport qui prennent la direction du "plus propre" pour la planète !


  • Partagez :