Inspiration sport et nature | Comment lire une carte IGN ?

Vus : 368
1
26/01/2023
Comment lire une carte IGN ?

Et si nous abandonnions notre smartphone et ses applications innovantes qui nous rendent presque idiots et dépendants de réseau, pour nous (re)connecter à l’essence même de l’aventure en nature

Avant l’arrivée des téléphones portables, du débit 4G et des batteries longue autonomie, les aventuriers, randonneurs et autres passionnés de nature utilisaient des cartes pour s’orienter, se repérer et surtout, pour trouver leur chemin. S’il est plus facile de sortir son petit appareil électronique pour savoir dans quelle direction se diriger, la satisfaction de ne dépendre que d’un bout de papier et d’un cerveau bien musclé est d’autant plus grande à l'issue d’un périple, quel qu’il soit. 

Chez tonton Outdoor, nous vous proposons de prendre le temps de ralentir. Choisissez vos équipements et organisez votre prochain trek en amont, pour ressentir l’excitation de ce laps de temps où le voyage n’est qu’un projet en cours d’élaboration. Pour cela suivez notre guide pour apprendre à lire une carte IGN correctement.

 

Comment choisir sa carte IGN ? 

Avant de vous lancer dans la lecture d’une carte IGN, il est important de choisir une carte adaptée à votre besoin. Souhaitez-vous avoir une visibilité générale d’un territoire donné ? Envisagez-vous d’effectuer une randonnée en suivant les traces de GR ? Souhaitez-vous tracer votre propre itinéraire ? 

Avant d’acheter votre carte IGN, répondez à ces différentes questions concernant votre aventure : 

  • Où souhaitez-vous partir ? 
    Combien de temps ? 
    Souhaitez-vous suivre un itinéraire balisé ?
    Préférez-vous faire votre propre trace ?
    Comment allez-vous vous restaurer ? 
    Avez-vous besoin d’un hébergement ? 

Les Top25 sont les cartes IGN les plus appropriées à des aventures en nature. Elles couvrent les forêts, les massifs montagneux, le littoral ainsi que les sentiers de randonnée balisés ou pas, les refuges, les sources d’eau et d’autres informations importantes lorsque l’on se lance en itinérance. 

Ces cartes vous proposent une échelle de 1 / 25000. Si vous réalisez un road trip en van, par exemple, il sera préférable de choisir une carte de 1 / 1000. En sachant que plus le deuxième nombre est élevé et moins la carte est précise. 

Aussi, vous trouverez des cartes IGN recto/verso, des cartes IGN en papier ou plastifiées. Les tarifs varient légèrement, mais la qualité et la résistance est supérieure, ce qui est pratique si vous vous orientez sur des territoires humides ou en hiver, lors de randonnées en raquettes, par exemple.

Passons maintenant aux choses sérieuses : la lecture d’une carte IGN ! 

 

Comprendre la notion d'échelles sur une carte IGN.


Penchons-nous sur les cartes de randonnées, à savoir, celles qui possèdent une échelle de 1 : 25000. En réalité, sur chaque carte de randonnée, deux échelles sont présentées : l’échelle numérique et l’échelle graphique.


L’échelle numérique : 

Le premier chiffre, ici le “1” désigne la distance sur la carte. Le deuxième nombre, ici “25000” désigne sa correspondance sur le terrain. Les deux s'expriment en cm. 

En prenant ces indications, nous constatons donc qu’une carte IGN de 1 : 25000, signifie qu’1 cm sur la carte correspondant à 25 000 cm dans la réalité. Lorsque vous tracez votre itinéraire, soyez vigilant aux distances : 1 cm sur la carte représente véritablement 250 m sur les sentiers. 

En fait, ce que vous devez retenir est une formule simple :  Échelle = distance carte / distance réelle = 1 / N

 


L’échelle graphique : 

Sur votre carte IGN, vous pouvez voir une règle tout autour de votre carte papier. Cette ligne horizontale graduée établit visuellement le lien entre la distance de la carte et la distance réelle. Pour l’utiliser, vous aurez besoin d’un compas ou d’une règle de mesure. Mesurez sur votre carte une distance, partant d’un point A à un point B et reportez vous ensuite à cette échelle graduée afin d’en déduire la distance correspondante sur le terrain. 

Attention tout de même à prendre en compte la pente et le dénivelé, nous le verrons plus loin dans cet article, celui-ci pouvant être trompeur, notamment en montagne. 


Dans les deux cas, ces deux échelles vous permettent de calculer précisément la distance qu’il vous reste à parcourir ou la distance totale de votre randonnée. 

 

Carte IGN : l’orientation.

Si cela paraît ridicule à évoquer, l’orientation de votre carte est tout de même la base de votre lecture. Une carte IGN est toujours orientée vers le Nord. Lorsque vous la tenez devant vous, les écritures sont orientées de manière à les lire normalement, le Nord correspond donc au haut de la carte

Il existe une légère différence entre le Nord géographique et le Nord magnétique. On vous explique !

Sur une carte IGN, lorsque l’on parle du Nord, nous parlons du Nord géographique (celui qui est indiqué au croisement des lignes noir au centre de votre carte). Le Nord magnétique est celui indiqué par votre boussole. Si vous utilisez cet outil d’orientation, vous vous rendrez compte que le Nord indiqué par votre boussole est légèrement différent de celui de votre carte. La différence est d’ailleurs indiquée sur la légende de votre carte et se nomme “déclinaison magnétique”.

Pas de panique, sous nos latitudes et pour des randonnées de distance raisonnable telles que des treks de 2 semaines, cette différence n’aura aucun impact sur votre orientation. En revanche, il est important de la prendre en compte pour de très longs périples, sans repère, près des pôles ou durant de très longues périodes, afin de ne pas déjouer le bon chemin. 

 

Lire les reliefs et le dénivelé sur une carte IGN 

Lorsque vous vous serez familiarisé avec les cartes IGN, vous réussirez à les percevoir dans leur intégrité en 3D. Comment cela est possible ? En apprenant à lire les courbes de niveau, les points côtés et l’estompage. 

 

Les courbes de niveau. 

Les courbes de niveau sont l'élément le plus amplement présent sur les cartes IGN. Ces courbes sont des lignes imaginaires (souvent de couleur orangé/marron), implantées sur la carte pour vous apporter des informations concernant le dénivelé. Une courbe de niveau est un ligne imaginaire qui relie tous les points situés à une même altitude

En prêtant attention à ces courbes, vous remarquerez que certaines sont plus fines que d’autres. L’écart entre chacune représente la différence d’altitude. Les courbes plus épaisses sont appelées “courbes maîtresses” et représentent un niveau de dénivelé en chiffre rond. Le chiffre de ces courbes est indiqué vers le sommet. Par exemple, 1500 pour 1500 m de dénivelé. Les courbes plus fines sont la différence de niveau représenté par 10 m. Par exemple, 1510 m, 1520 m …ect. En plaine, l’écart entre les courbes fines représente 5 m. 

D’autres éléments vous indiquent la difficulté d’un terrain, notamment les dépressions, qui sont des courbes de niveau indiquées par une flèche qui pointe vers le centre, des talus qui vous indiquent par des courbes parsemées de traits les dangers, de même que les barres rocheuses, indiquées en noir. Les proéminences sont visibles par des courbes de niveaux fermées. Les courbes de glaciers quant à elles, sont indiquées en bleu et les éboulis et moraines par des points parallèles de la même couleur. 

En résumé, il faut retenir que plus les courbes sont proches les unes des autres et plus la pente est importante et le dénivelé élevé. A l’inverse, plus les courbes sont éloignées et plus la pente est douce, donc plus le dénivelé est faible. 

 

Les points côtés 

Sur une carte IGN, les points cotés viennent compléter les informations transmises par les courbes de niveau. Ils représentent le niveau d’altitude inscrit en chiffres noir, sur des points précis du territoire. Cela peut être sur des fonds de cuvette, des cols, des intersections ou, le plus souvent, des sommets ! On les appelle également les points géodésiques. 

Facilement visibles à l'œil nu, ils sont utiles pour vous apporter des données précises et rapidement identifiables


Les reliefs grâce à l’estompage 

L’estompage est une technique permettant de produire un effet d’optique en trois dimensions. Ces ombrés visibles sur une carte sont présents sur les flancs Sud-Est des reliefs. Ils ont pour but de simuler le soleil apparent depuis le Nord-Ouest. Plus une pente possède un ombré foncé et plus la pente est raide.  L’estompage permet de vous procurer une vision réelle de la carte et ainsi de mieux comprendre la topographie globale du terrain que vous avez sous les yeux. 

Ces ombrés vous aident également à identifier le haut et le bas d’une pente, au même titre que les points cotés et les courbes de niveau. L’autre solution est de visualiser les cours d’eau. 


Comment sont calculées les altitudes en France ? 

En France, les altitudes et le dénivelé, que nous évoquions le col de Pertuis ou le Mont Blanc, sont tous calculés à partir du niveau 0, qui se situe à Marseille depuis 2 siècles. 

 

Les éléments figurant une carte IGN. 

Nous venons de voir qu’une carte IGN vous indique l’orientation et les reliefs sur la base d’une échelle vous permettant de calculer exactement les distances. Nous retrouvons également sur une carte IGN de nombreuses indications vous permettant de décider où non de votre trajectoire : constructions humaines, cours d’eau, lieux ou encore le type de sol. Voyons en détail de quoi il s’agit exactement. 


Les éléments d’une carte IGN, représentés par des symboles. 

Chaque élément, qu’il soit une route, un fleuve, une surface aquatique ou un monument religieux est représenté par un symbole. Nous allons donc scinder ces éléments en 3 types de symboles :  


  • - linéaires : routes, chemins, itinéraires de randonnée, rivières, courbes de niveau, voies de chemin de fer… etc
    - de surface : forêts, bois, mers, lacs ou étangs.
    - de signaux ponctuels : cercle, croix, maison, représentant une chapelle, un refuge ou encore une tour. 

 

La cartographie des couleurs. 

En plus de ces différents symboles, un code couleur est appliqué aux cartes IGN, permettant d'identifier facilement les éléments : 

  • - Orange/marron : les reliefs 
    - Bleu : ce qui touche à l’hydrographie soit, mers, cours d’eau, étangs, lacs, glaciers… etc. 
    - Bleu foncé/marine : activités nautiques, thermales ou liées au ski.
    - Vert : végétation 
    - Noir : planimétrie, soit ce qui concerne la mesure des aires, les bâtiments et les constructions humaines
    - Rouge : ce qui est lié au tourisme, soit les musées, gîtes, refuges, office de tourisme ou itinéraires de randonnées… etc.

 


La végétation sur une carte IGN. 

Sur une carte IGN, la végétation est représentée par la couleur verte, parfois par un fond vert, parfois par un fond blanc et des détails verts, notamment pour les landes et les vergers. Vous pouvez également différencier le type de forêt par des symboles précis : 


  • fond vert : forêts ou bois
    fond blanc et ronds verts : forêt ouverte 
    fond vert et ronds : forêt de feuillus
    fond vert et triangles : forêt de conifères
    fond vert et triangles et ronds : forêt mixte
    fond blanc et symboles V : landes lineuses
    fond vert et ovales : peupleraie
    fond blanc et ronds blan contours vert : vergers
    fond blanc et traits : vignes

Les forêts domaniales et les parcs naturels sont délimités par un trait vert épais

 


L’hydrographie sur une carte IGN.

Tout ce qui touche à l’eau ou aux glaciers est représenté en bleu sur une carte IGN. 

Vous trouverez tout d’abord les mers, lacs et étangs, qui sont d’une tonalité bleue soutenue. Les marécageux ou inondations sont donc représentés par des symboles bleu sur fond très clair. 

Au bord de mer, l’estran est représenté par un bleu très clair, tandis que la mer démarre au niveau d’un trait bleu. Des symboles peuvent être présents au niveau de l’estran selon si nous y trouvons de la vase, des graviers ou du sable. 

Les fleuves et les rivières sont visibles par un double trait avec un bleu soutenu à l’intérieur. Lorsque les cours d’eau sont temporaires, un symbole sable est ajouté ou un trait tireté est apposé. 

En ce qui concerne les points d’eau, ils sont représentés par un cercle bleu lorsqu’ils sont importants. 

 

Les refuges, abris et centre de loisirs 

Les refuges et les abris sont identifiés par des petites maisons, la plupart du temps rouge/rose. De même que les zones de camping ou les aires de détente et de loisirs, par exemple les centres équestres ou les clubs de parapente. Les centres de ski de fond ou de kayak sont représentés par un symbole d’une couleur différente. 

 

Les informations administratives sur les cartes IGN.

Les limites administratives sont toutes représentées sur chaque IGN, peu importe son échelle. Vous retrouvez donc l'État, les départements, les arrondissements et les communes et les préfectures. 

Vous retrouverez les noms des communes avec leur nombre d’habitants en milliers. Les abréviations P - SP - C vous indiquent si vous avez à faire à une préfecture, une sous-préfecture ou une commune. 

 


Autres éléments visibles sur une carte IGN 

De nombreux autres éléments figurent sur une carte IGN telle que les phares, feux et balises, les constructions techniques, les éoliennes, les points de réseaux français, les lignes électriques, ou encore les établissements hospitaliers. Nous vous conseillons de vous reporter à la légende de votre carte IGN pour approfondir les éléments utiles selon vos besoins.

 

Maintenant que vous savez lire une carte IGN, dites-nous, quelle est votre prochaine destination aventure


  • Partagez :