Conseils techniques | Quels équipements pour courir en hiver ?

Vus : 143
1
21/12/2022
Quels équipements pour courir en hiver ?

Les feuilles d’Automne ont définitivement été balayées par le vent glacial de l’hiver, pour laisser place à la saison la plus froide de l’année. Cela dit, rien ne vous empêche de continuer à courir, bien au contraire. Les bienfaits de la course à pied en hiver, par de basses  températures, sont multiples. Le secret ?  Vous équiper avec des vêtements et accessoires de trail et running adaptés ! 

 

Des vêtements chauds et respirants pour courir en hiver ! 

Si l’été, les équipements nécessaires pour la pratique du trail running et de la course à pied sont minimes, pour survivre à l’hiver, il est important d’adapter sa tenue de running

Dans un premier temps, il est important d'oublier ce réflexe du "grand frileux" ou de la "grande frileuse", d’empiler les couches de vêtements les plus chauds que l’on possède. Si la doudoune en duvet est utile pour la randonnée ou le bivouac en montagne, elle sera rapidement trop chaude pour la course à pied. Ne parlons pas de la polaire d’un grammage supérieure à 200 qui, elle aussi, sera bien trop épaisse pour vous convenir durant votre footing ou votre sortie d’endurance. 


Pour le haut du corps, les vêtements dont vous avez besoin pour courir en hiver sont : 


Tout d'abord, vous aurez besoin d'une sous-couche respirante conçue spécialement pour les sports intenses, tels que la course à pied, le ski de fond ou le cyclisme. Fabriquée dans une maille isolante et aérée, elle vous permet de rester au chaud, tout en évacuant l’excès d’humidité. Vous restez donc au chaud et au sec

Si la première couche ne suffit pas, que vous courez en montagne ou dans des pays extrêmement froids, vous pouvez enfiler une micro-polaire au-dessus. Cette deuxième couche est tout aussi respirante que la première et vous apportera une isolation supplémentaire en cas de conditions extrêmes. Nous pensons notamment au modèle Circadian The North face Femme ou ADV Tech Thermal Homme Craft.

Pour finir, portez une veste imperméable. Même si les conditions ne sont pas humides, cette veste vous protège de l'humidité lorsque vous courez dans la neige par exemple, mais fera également office de coupe-vent. Une protection non-négligeable lorsque le vent est glacial. 

En vous équipant de cette manière, vous respectez la règle d’or des trois couches

En ce qui concerne le bas du corps, généralement un collant de course à pied suffit amplement. Dans certaines régions (en Bretagne par exemple), les températures vous permettent souvent de courir en short, même l’hiver. Selon votre sensibilité au froid, vous pouvez également opter pour un pantalon de sport, moins ajusté, avec les mêmes propriétés que le collant, à savoir : isolant, confortable, stretch et respirant. Par exemple le pantalon Zeroweight Homme Odlo ou le pantalon Running Femme On.

Des modèles de collants sont doublés pour les plus frileux et les plus frileuses d’entre vous. 

 

Courir en hiver : des gants, un bonnet et des chaussettes épaisses

Une fois que vous avez choisi vos vêtements de course à pied, n’oubliez pas de vous équiper avec des accessoires de protection, pour vous protéger du froid. Nous parlons ici prioritairement des gants de sport chauds et respirants, ainsi que d’un bonnet ou d’un bandeau pour protéger vos oreilles de l’agressivité extérieure. Effectivement, la chaleur s’échappe par les extrémités de votre corps. Il est donc important de ne pas faire l’impasse sur ces accessoires, même en plein effort. Vous ne voudriez tout de même pas perdre vos doigts durant votre footing matinal ? 

Pour les pieds, pas de panique ! Il existe également plusieurs épaisseurs de chaussettes de course à pied. Par exemple, la gamme de chaussettes Compressport propose des modèles plutôt fins alors que vous trouverez des chaussettes plus épaisses chez BV Sport

A vous de déterminer les accessoires de protection dont vous avez besoin, selon vos localisation et votre ressentis. 

 

Les bénéfices de la course à pied en hiver 

Si parfois la motivation vous manque, il est pourtant très bénéfique de courir en hiver

Cela permet, dans un premier temps, de renforcer votre système immunitaire. Le fait de courir par de basses températures permet de repousser les microbes et d’éviter d’attraper un rhume ou encore une mauvaise toux. Luttez également contre la grippe en pratiquant régulièrement la course à pied en hiver. Vos poumons et votre cœur travaillent davantage lorsque vous réalisez un effort dans le froid. Cela permet donc d’augmenter vos capacités sportives et de purifier votre organisme.

Ensuite, il est connu que le froid resserre les pores de la peau et permet d'activer la circulation sanguine. Ainsi, vos muscles, vos articulations comme votre peau, voient des effets positifs lors de la pratique du sport en saison hivernale. Plus besoin d'utiliser vos gels placés au préalable au réfrigérateur durant des heures. 

Pour finir, s’il est difficile de courir par de basses températures, ou tout simplement, de se motiver à sortir alors que la nuit commence déjà à tomber, cela forge votre mental et vous permet d’être plus fort lors de la saison estivale !


  • Partagez :