Conseils techniques | Quels équipements pour courir en hiver ?

4min
Vus : 706
2
16/02/2024
Quels équipements pour courir en hiver ?

Le vent glacial de l’hiver a définitivement balayé les feuilles d’automne. Vous l'avez remarqué, la saison la plus froide de l’année est bien là et celle-ci nous pousse à réorganiser notre dressing de sport. Pour continuer à courir en hiver, il est important de s'équiper en conséquences. C'est pourquoi des équipements de sport chauds et isolants sont nécessaires. Bye bye les débardeurs et les shorts de running, place désormais aux sous-couches chaudes et aux collants longs !

 

Adapter son équipement pour courir en hiver

Vous aussi, vous aimez la sensation de froid saisissant jusque dans la gorge, lors des froides journées d'hiver ? Ou la brume qui se lève doucement, au fur et à mesure que le monde se réveille, lors de votre footing matinal ? Pour apprécier ces footings glacials ou ces sessions de trail hivernales, il est important de s'équiper correctement pour courir en plein hiver. Mais, qu'est-ce que cela signifie ? D'abord, selon votre région, les températures ne sont pas les mêmes d'un part ou l'autre de la France. En montagne, la question ne se pose pas : vous enfilez votre collant et votre sous-couche chaude sans vous poser de question. En revanche, en bord de mer, comme dans le Morbihan par exemple, il se peut que vous fassiez perdurer l'usage de votre short de trail running, tant les températures hivernales peuvent être douces. Toujours est-il, que pour courir en hiver, il est important de prévoir un équipement de course à pied isolant et respirant, pour ne pas subir le froid. 

 

Quelle tenue de sport est appropriée pour courir en hiver ?

La course à pied et/ou le trail running sont deux activités intenses qui, pratiquées en endurance ou en intensité engendrent une transpiration importante. En tant que coureur à pied, il est donc important de choisir une tenue de trail running performante, pour évacuer la transpiration et cela, même en plein hiver. Si vous perdez plus d'eau et de minéraux en été sous le soleil estival, en hiver, votre corps met plus de temps à se réchauffer mais élimine tout autant l'excès d'humidité liée à l'effort. Alors, s'il faut privilégier des vêtements de course à pied épais et chauds pour courir en hiver, il est important de ne pas faire l'impasse sur le respirabilité des tissus et matériaux utilisés. 

Pour le haut du corps, nous l'évoquions plus haut dans cet article, la sous-couche est le meilleur vêtement technique pour courir en hiver. Elle se porte très près du corps et elle permet de réduire l'infiltration de l'air entre le tissu et votre peau, tout en vous apportant un isolant important. Ses fibres creuses permettent d'éliminer la transpiration et de réchauffer votre corps en cas de forte transpiration. C'est ce que nous appelons la thermorégulation. Ce vêtement de sport thermorégulateur est donc essentiel pour courir en hiver sans avoir froid. 

Parfois, lorsque vous courez en altitude ou dans les pays nordiques (par exemple), cette première couche appelée "sous-couche" ne suffit pas à vous isoler du froid. Vous pouvez dans ce cas opter pour une deuxième couche de course à pied, qui prendra la forme d'une micro polaire ultra respirante. Son action isolante et respirante accenturera votre isolation corporelle et vous permettra de ne pas vous refroidir, même par de très basses températures.  

En hiver, le taux d'humidité est supérieur à celui présent dans l'atmosphère en été. Effectivement, la chaleur n'est pas suffisante pour l'évacuer. Ainsi, un air chargé en eau et un vent froid comme nous subissons souvent en hiver, sont les ennemis des coureurs. Pour éviter de vous humidifier le corps lors de vos sorties en trail running ou vos courses à pied, enfilez votre veste imperméable de trail running ou du moins, votre veste coupe-vent, pour vous protéger du froid. 

Avec cet équipement de trail running pour courir en hiver, vous respectez la célèbre règle d’or des 3 couches

 

Que porter en bas du corps pour courir en hiver ? 

Si vous êtes peu frileux, votre short de running le plus épais fera l'affaire pour courir en hiver. Par contre, si vous êtes en montagne, ou si vous êtes très frileux, nous vous recommandons d'opter pour un collant de trail. D'ailleurs, ce vêtements technique et chaud vous isole du froid. Certains modèles vous apportent en plus, un gainage des muscles permettant de réduire les chocs liés à la course à pied.

Si vous n'aimez pas vous sentir serré dans vos collants de running, il existe le pantalon de running, similaire à un pantalon de sport classique, avec des propriétés respirantes et légères très appréciables pour leurs performances en hiver. 

 

Courir en hiver : des gants, un bonnet et des chaussettes épaisses.

Une fois vos vêtements de course à pied pour courir en hiver sélectionnés, il vous reste à choisir vos accessoires de protection pour le running ! Nous parlons ici prioritairement des gants de sport chauds et respirants, ainsi que d’un bonnet ou d’un bandeau pour protéger vos oreilles de l’agressivité extérieure. Effectivement, la chaleur s’échappe par les extrémités de votre corps. Il est donc important de ne pas faire l’impasse sur ces accessoires, même en plein effort. 

Au niveau des chaussettes de course à pied, nous vous conseillons également de porter des modèles plus épais, notamment de la marque BV Sport, par exemple. 

 

Les bénéfices de la course à pied en hiver 

Si parfois la motivation vous manque, il est pourtant très bénéfique de courir en hiver

Tout d'abord, cela permet, de renforcer votre système immunitaire. Le fait de courir par de basses températures permet de repousser les microbes et d’éviter d’attraper un rhume ou encore une mauvaise toux. Luttez également contre la grippe en pratiquant régulièrement la course à pied en hiver. Vos poumons et votre cœur travaillent davantage lorsque vous réalisez un effort dans le froid. Cela permet donc d’augmenter vos capacités sportives et de purifier votre organisme.

Ensuite, il est connu que le froid resserre les pores de la peau et permet d'activer la circulation sanguine. Ainsi, vos muscles, vos articulations comme votre peau, voient des effets positifs lors de la pratique du sport en saison hivernale. Plus besoin d'utiliser vos gels placés au préalable au réfrigérateur durant des heures. 

Pour finir, s’il est difficile de courir par de basses températures, ou tout simplement, de se motiver à sortir alors que la nuit commence déjà à tomber, cela forge votre mental et vous permet d’être plus fort lors de la saison estivale !


  • Partagez :