Conseils techniques | Comment s'équiper pour les sports d'hiver ?

5min
Vus : 2165
1
16/01/2024
Comment s'équiper pour les sports d'hiver ?

Vous rêvez de vous blottir dans le manteau blanc des montagnes, mais vous ne savez pas comment vous équiper pour les sports d'hiver ? Le froid vous attire autant qu’il vous terrifie ? Si vous pensez que vos sweats en coton et vos t-shirts du quotidien feront l’affaire, détrompez-vous ! Suivez nos conseils pour trouver l'équipement de ski idéal pour profiter des sports d'hiver !

 

S'ÉQUIPER POUR LE SKI : LA TECHNIQUE DE L'OIGNON OU L'ART DE SUPERPOSER LES COUCHES !

Lorsque nous nous lançons dans une activité de glisse en hiver, que ce soit à ski ou en snowboard, nous avons besoin d'un bon équipement de ski. Comme le dit très bien Pierre dans son article "Comment s’équiper pour un trek ?", la "technique de l’oignon" est la meilleure façon de s'équiper pour le ski et le snowboard ! Cette méthode d'équipements pour les sports Outdoor, consiste à superposer les couches de vêtements, pour profiter de la nature sans avoir trop chaud ni trop froid. Alors concrètement, comment s'équiper pour profiter des sports d'hiver ?

 

Un sous-vêtement technique et respirant pour le ski 

La première couche chaude est celle qui se porte à même la peau ou par-dessus votre brassière mesdames. Cette sous-couche isolante pour le ski permet de créer une première barrière contre le froid mais également de bénéficier d'un vêtement technique respirant, permettant d'évacuer l'humidité générée par l'effort. Cette sous-couche idéale pour les sports d'hiver peut être plus ou moins épaisse selon votre sensibilité au froid et la température extérieure. Bien évidemment, ce vêtement technique possède des manches longues et un col généralement ras-du-cou lorsqu'il n'est pas montant. 

La matière de cette première couche technique peut varié d'un modèle à l'autre. Exit le coton qui s'imbibe à la moindre goutte de transpiration. Ici, nous choisissons des matières respirantes, qui sèchent rapidement et qui permettent une bonne isolation thermique. Par exemple, le synthétique ou la laine de mérinos, qui en plus d'être agréable à porter, possède des propriétés anti-odeur très appréciées notamment aux sports d'hiver ! Icebreaker, la marque leader dans les sous-couches chaudes en laine de mérinos. Vous retrouverez également la marque Odlo, pour les sous-vêtements synthétiques de très bonne qualité.

Pour la pratique du ski alpin et du snowboard, une sous-couche chaude et épaisse est à privilégier car l'effort est inexistant en montée, mais les descentes peuvent être ventées selon votre allure de glisse. Dans tous les cas, un sous-vêtement chaud ne sera pas de trop (sauf si le soleil est au rendez-vous). Vous pouvez par exemple opter pour les modèles 260 Oasis Icebreaker sans hésiter. En revanche, en ski de randonnée, l'effort étant très soutenu à la montée, une première couche ultra respirante est la bienvenue. Capable de réguler votre température corporelle, vous ne subissez pas le chaud à la montée et vous pouvez profiter de la descente, sans avoir froid. En ski de fond, l'effort étant très proche de celui du trail running en termes d'intensité, nous vous recommandons de ne pas porter une couche trop isolante, afin de ne pas vous retrouver en surchauffe au milieu de votre séance. En cas de grand froid, prévoyez d'ajouter des couches plutôt que de porter des vêtements trop chauds. 

 

Une deuxième couche isolante pour les sports d'hiver

Appelée deuxième couche ou couche intermédiaire, ce vêtement de ski chaud et isolant permet de maintenir la température de votre corps contre votre peau, sans la laisser s'échapper. Elle doit être ajustée et posséder des fibres pleines, capables de capturer la chaleur pour la retenir durant toute la journée. Elle peut prendre la forme d'une doudoune en duvet, d'une polaire technique ou encore d'un sweat en laine de mérino. Cette veste d'isolation se porte lorsqu'il fait très froid et peut se retirer facilement si vous sentez que votre corps s'est réchauffé. Il suffit alors de la glisser dans votre sac à dos de ski. Elle est également pratique quand vient l'heure du pique-nique sur les pistes !

Mais alors, doit-on choisir une doudoune en duvet ou une polaire technique en guise de seconde couche de l'oignon ? 

Cela dépend de votre degré de frilosité. Chez les tontons, il n'est pas rare que nous enfilions ces deux pièces en même temps, lorsque la météo peu clémente nous donne des frissons. Sinon, nous vous recommandons d'adapter cette seconde couche de ski à la discipline que vous pratiquez. Ainsi, à ski de randonnée mieux vaut porter une doudoune en synthétique pour conserver une bonne isolation lorsque vous transpirez. En ski de fond, nous privilégions la polaire technique, plus fine et plus respirante. Enfin, en ski alpin ou en snowboard, la doudoune en duvet sera votre meilleure amie.

Encore une fois, ces suggestions ne sont pas des sciences exactes et il est important de vous équiper selon vos besoins !

 

Une veste de ski imperméable pour braver les intempéries !

La troisième et dernière couche "de l'oignon" est le vêtement de ski le plus indispensable de la panoplie ! La veste de ski imperméable est un véritable bouclier contre les éléments extérieurs : neige, grêle, vent, elle résiste coûte que coûte. Cette veste imperméable est, dans le milieu de l'Outdoor, aussi appelée "membrane étanche". Bien qu'elle ne soit pas submersible, elle est à la fois coupe-vent, respirante, légère et évidemment, imperméable. Pour le ski alpin, le snowboard, le ski de randonnée, le ski freeride ou encore, le ski-alpinisme, ce vêtement de ski ultra performant est indispensables pour toutes les activités de montagne, dotant plus en saison hivernale.

En ski de fond en revanche, optez plutôt pour une veste imperméable de trail running, qui sera plus légère et donc moins encombrante lors de vos prises de vitesse sur les spatules !

 

Le pantalon de ski et de snowboard adapté aux conditions hivernales 

Nous nous concentrons très souvent sur le haut du corps car c'est dans cette partie du corps que se concentre la majorité de notre chaleur corporelle. Cependant, l'isolation du bas du corps est elle aussi très importante. Parmi les vêtements de ski indispensables à une pratique confortable nous nommons donc le pantalon de ski isolant et imperméable pour rider par tous les temps !

En ski de randonnée et en ski alpin, nous aimons enfiler un collant de ski thermique en dessous de notre pantalon de ski classique. Cela renforce l'isolation et permet de se sentir au chaud sans pour autant ressentir l'humidité de la transpiration. Un pantalon de ski avec une membrane gore-tex est conseillé pour que jamais la neige fondue de vous atteigne. En cas de chute de neige ou de chute dans la neige, vous restez protégé coûte que coûte. La particularité du pantalon de ski de randonnée est qu'il possède de larges ouvertures latérales permettant un grande ventilation lors des efforts soutenus. 

En ski de fond, il existe des "collants pipette" doublés en polaire ou tout simplement en sofshell qui permettent d'évacuer l'humidité tout en restant au chaud en cas de températures négatives. Sinon, le collant de trail running peut également faire l'affaire, surtout si vous skiez occasionnellement. 

 

Superposez les couches de vêtements selon votre sport d'hiver favori.

Vous l'aurez compris, peu importe votre discipline aux sports d'hiver, les vêtements techniques nécessaires pour pratiquer le ski et le snowboard dans les meilleures conditions appliquent la technique de l'oignon ou l'art de superposer les couches de vêtements de ski chauds. Selon vos sensibilités, vos préférences, le lieu où vous skiez et les conditions météorologiques, il est important de pouvoir ajuster vos vêtements de ski, sans vous retrouver coincer par une veste trois-en-un trop chaude pour la journée.  En ski de fond, en ski alpin, en ski de randonnée ou en snowboard, la règle est la même pour tous ! 

 

S'équiper pour le ski et le snowboard : les accessoires.   

Les vêtements de ski techniques, isolants et résistants sont importants. N'oublions pas pour autant l'importance des accessoires de ski, qui maximisent votre isolation corporelle comme votre sécurité sur les pistes et en dehors. Ainsi, le trio bonnet, gants, tour de cou est ultra important lors des journées de ski très froides. En ski de fond, préféré le bandeau respirant et les lunettes de ski de fond. D'ailleurs, le masque de ski est d'une importance cruciale sur les pistes de ski et en hors-piste. Si vous vous posez encore la question de l'intérêt de porter un masque de ski, nous vous expliquons tous les détails dans un article spécifique sur le sujet.

En ski de randonnée, prenez toujours avec vous le kit de sécurité DVA (Détecteur de Victimes d'Avalanches), capable de sauver votre vie en cas d'accident. Nous ne répéterons jamais assez que le casque de ski est essentiel à votre sécurité, que vous fassiez des pistes vertes comme du freeride. Le ski de fond en fait l'exception. 

Sur ce, vous connaissez maintenant tout ce qu'il faut pour vous équiper parfaitement pour profiter de la montagne cet hiver. Rendez-vous quelques part sur les pistes, entre les Alpes et les Pyrénnées, pour profiter de chaque flocons, avant qu'ils ne disparaissent pour la nouvelle saison !


  • Partagez :