Conseils techniques | Comment s'équiper pour les sports d'hiver ?

Vus : 132
0
11/08/2022
Comment s'équiper pour les sports d'hiver ?

S'ÉQUIPER POUR LE SKI : LA TECHNIQUE DE L'OIGNON OU L'ART DE SUPERPOSER LES COUCHES !

Vous rêvez de vous blottir dans le manteau blanc des montagnes, mais vous ne savez pas par où commencer pour vous équiper ? Le froid vous attire autant qu’il vous terrifie ? Vous pensez que vos vieux sweats et vos t-shirts de pyjama feront l’affaire ? Détrompez-vous ! Si vous voulez passer vos vacances sous la neige à avoir froid et rentrer avec un bon "rhume des familles", c’est la meilleure solution ! Sinon, pour vous faire plaisir, suivez les conseils des Tontons !

Lorsqu’on se lance dans une activité de glisse en plein hiver, on a besoin d'un bon équipement de ski, pour être à l’aise, en sécurité et surtout, surtout, surtout… NE PAS AVOIR FROID ! Et pour ça, comme le dit très bien Pierre dans son article "Comment s’équiper pour un trek ?", on utilise la "technique de l’oignon" ! Toutes les couches ont leur importance. Si vous utilisez les bonnes matières et que vous respecter l'ordre des couches, tout devrait se passer "comme sur des roulettes". Vous ne devriez ressentir que du plaisir, du plaisir et encore du plaisir ! Maintenant, passons aux choses sérieuses ! Comment vous équiper concrètement pour les sports d'hiver ?

 

Équipement pour le ski : première couche de l’oignon :

La première couche est celle qui se porte directement sur votre peau. Pour vous mesdames, juste après votre brassière si vous en portez une. Ici, nous parlons de couche d'hiver, pour des conditions climatiques difficiles. Il s'agit donc de vous équiper avec des couches chaudes, adaptées aux températures et à l’environnement

On a donc besoin ici, d’une première couche chaude, respirante et manches longues, afin d’être protégé du froid et de bénéficier d’une bonne évacuation de la transpiration lors des efforts. Découvrez ici notre gamme de sous-couches Homme et notre gamme de sous-couches Femme

La matière dans laquelle est conçue voter première couche est très importante ! La règle numéro 1 est d’oublier les t-shirts en coton ! S’il vous tient chaud lorsqu’il est sec, dès que vous transpirez, même très légèrement, le coton retient l’humidité et vous finissez toujours par avoir froid ! Choisissez impérativement votre première couche en matière synthétique respirante ou, mieux encore, en laine mérinosNaturellement thermo-régulatrice, respirante, chaude et anti-odeurs, elle est parfaite pour les activités outdoor en toutes saisons ! La laine mérinos vous tient chaud et évacue efficacement l’humidité ! Vous pouvez même porter vos vêtements plusieurs jours d'affiliés grâce à ses propriétés anti-odeurs ! De plus, elle reste fine et agréable à porter. Il est facile d'enfiler des couches par-dessus, sans vous sentir oppressé ! Nous travaillons notamment avec la marque pionnière des vêtements en laine de mérinos : Icebreaker ! La marque Odlo propose également une gamme de sous-couches mérinos adaptées à la pratique du ski !

Mais revenons à nos moutons (mérinos hein) ! Pour le ski alpin, le ski de fond ou le ski de randonnée, vous pouvez choisir le même type de première couche, vous aurez simplement besoin d’adapter l’épaisseur ou le grammage selon l’intensité de votre activité.

Le ski alpin nécessite de porter des vêtements plus chauds puisque l’effort de courte durée, engendre moins de transpiration et implique de longs moments suspendus (à contempler le paysage of course) ! Vous pouvez, par exemple, utiliser le 200 Oasis col rond Icebreaker pour  Homme ou le 200 Oasis col rond Icebreaker pour Femme.

Pour le ski de fond, l'effort est beaucoup plus intense et fait monter le cario rapidement. Privilégiez donc une couche légèrement plus fine, mais toujours ultra respirante, telle que le t-shirt Activbody 4 col zippé pour femme ou le t-shirt Activbody 4 col zippé pour homme.

La pratique du ski de randonnée est légèrement différente : à la montée, votre effort est soutenu. Vous avez chaud et c'est à ce stade que votre transpiration est la plus probable. A l'inverse, en descente, vous fournirez un effort moins intense qui vous demandera de vous couvrir. Optez donc pour une première couche respirante, en laine mérinos par exemple, plus ou moins fine selon les conditions météo et l'intensité de votre effort.

Dans tous les cas, il est intéressant de choisir des couches zippées, telles que le 200 Oasis demi-zip Icebreaker pour femme ou le 200 Oasis demi-zip Icebreaker pour homme, notamment pour le ski de fond et le ski de randonnée pour pouvoir ouvrir ou fermer votre t-shirt à votre guise et au gré des températures extérieures.

 

Equipement pour le ski : deuxième couche de l’oignon :

Lorsque l'on évoque la deuxième couche de l'oignon, nous parlons ici d'une polaire ou d'une veste d'isolation. C’est une couche que vous pourrez enfiler et retirer selon vos ressentis. Elle est là pour vous apporter chaleur et confort, et vous tenir chaud lorsque les conditions se dégradent ou que vous arrivez au sommet. Elle est également très utile si vous décidez de vous arrêter "manger un bout" !

Découvrez notre gamme de polaires Homme et de polaires Femme.

Découvrez notre gamme de doudounes Homme et de doudounes Femme

Polaire ou doudoune, comment choisir ?

 

Ski alpin ou ski de rando, (presque) même combat !

Concernant le ski de randonnée et le ski alpin, prévoyez une doudoune légère en duvet ou en synthétique. Vous la porterez en ski alpin en guise d'isolation intérieure et elle vous sera très utile lors de vos arrêts en altitude. En ski de rando vous l'appréciez une fois arrivés au sommet comme à la descente !

Chaudes, compactes et ultra-légères, les doudounes en duvet sont plus chaudes que les modèles synthétiques. Cependant, les doudounes synthétiques sont plus résistantes à l'humidité et à la transpiration. A vous de choisir celle dans laquelle vous vous sentez le plus à l'aise et surtout, de l'adapter à votre type de pratique : si vous pratiquez le ski de randonnée sportif et intense, choisissez un modèle synthétique. Si vous pratiquez le ski généralement en "mode balade", une doudoune en duvet vous conviendra parfaitement. 

Découvrez, par exemple, notre veste isolante Sara Cocoon Odlo Femme et notre doudoune Down Sweater Hoody Patagonia Homme.

 

Ski de fond :

Pour le ski de fond, vous pouvez opter pour une polaire respirante, telle que la Trilogy Lightgrid Millet Femme et la Fusion Grid Millet Homme. Ces polaires techniques possèdent une construction aérée au niveau des zones stratégiques pour vous permettre d'évacuer la transpiration efficacement ! 

 

Equipement pour le ski : troisième couche de l’oignon :

Votre troisième couche, c’est LA couche indispensable à toute activité. Elle est votre bouclier contre les éléments naturels extérieurs ! On appelle cette dernière couche une veste imperméable ou membrane étanche. A la fois imperméable, respirante et coupe-vent, elle est ultra utile en montagne n'est-ce pas ? (En Bretagne aussi ceci dit !). Plus ou moins légères, respirantes ou imperméables, suivant les modèles et les pratiques auxquelles elles sont adaptées, vous devrez là aussi faire un choix !

Découvrez notre gamme de vestes imperméables Homme. 

Découvrez notre gamme de vestes imperméables Femme

 

Ski de fond : optez pour la légèreté !

En ski de fond, vous aurez besoin d’une membrane légère et ultra respirante telle que la Bonatti Waterproof Salomon Femme et la veste Bonatti Waterproof Salomon Homme ! La balance entre respirabilité et imperméabilité est essentielle : elle permet d'évacuer rapidement la transpiration tout en vous protégeant de la pluie. En ski de fond, vous allez transpirer sur la durée, votre membrane doit donc absolument vous garder au sec ! C'est pour cela que nos vestes vous garantissent à la fois une étanchéité optimale, une respirabilité accrue et une grande liberté de mouvements ! 

 

Ski de rando & ski alpin : l’affrontement final !

En ski de rando, encore une fois, votre équipement doit être adapté à la montée comme à la descente. Il faut donc trouver un compromis sur la troisième couche. D’abord, vous serez principalement en haute altitude si vous voulez aller chercher la meilleure neige, les conditions météo seront donc potentiellement plus rudes et votre effort intense sur la durée. Vent et neige ne doivent pas vous empêcher d’avancer et surtout, vous devez penser à l’arrivée au sommet ainsi qu'à la descente.

De plus, en ski de rando, à la différence du ski de fond, vous aurez probablement un sac à dos pour transporter votre gourde, votre nutrition et peut-être même de quoi cuisiner, une fois arrivée en haut !

En ski alpin, vous pouvez opter pour la même troisième couche. Les éléments auxquels vous devrez faire face sont similaires à ceux rencontrer en ski de randonnée. 

Vous devez, dans un premier temps, vous attarder sur les performances concernant l’imperméabilité et la robustesse de votre veste. Elle devra affronter la neige, le vent et le poids de votre sac. Choisissez une membrane en trois couches pour braver toutes les conditions !

Découvrez notamment nos modèles : la Beta LT Arc'téryx Homme et la Dual Aspect Patagonia Femme par exemple !

 

Équipement pour le ski : protégez également vos jambes !

Les organes vitaux étant situés sur le haut de votre corps, on porte généralement plus d’attention à cette partie lorsqu'il est nécessaire de se couvrir. Cependant, les jambes ne sont pas à négliger au risque d'avoir les extrémités congelées ! 

 

Ski de fond : la légèreté, on ne le répétera jamais assez ! 

Pour le ski de fond, vous aurez besoin d’un collant de ski de fond pour vous protéger du froid. Choisissez-le avec une excellente respirabilité à l'image du Trail Running ! Par exemple: le collant Activ Body 3 Damart Homme et le collant Activ Body 3 Damart Femme sont parfaitement adaptés. 

S’il y a du vent ou que les conditions météo sont vraiment fraîches, choisissez un pantalon softshell qui vous coupera efficacement du vent !

Découvrez notre gamme de pantalons de ski Homme.

Découvrez notre gamme de pantalons de ski Femme. 

 

Ski de rando & ski alpin : parez à toutes les éventualités !

Si les températures sont très basses, vous pouvez partir avec une première couche type collant ou legging en laine mérinos qui vous tiendra chaud tout évacuant l’humidité. Par-dessus, vous pourrez enfiler un pantalon membrane type Gore-Tex ou autre, qui vous protégera de la neige et du vent tout en conservant une grande respirabilité !

Ce pantalon est similaire à votre troisième couche en haut ! En général, les pantalons utilisés pour le ski de rando sont équipés d’ouvertures larges sur les cuisses, pour permettre une ventilation optimale durant l’effort.

S’il ne fait pas trop froid, vous pouvez tout à fait oublier le collant et porter votre membrane directement sur la peau, bien que ce ne soit pas l'option la plus agréable (sans vous le cacher). 

En ski de rando, si le temps est bon, vous pouvez aussi porter un pantalon de type softshell, pas tout à fait imperméable mais déperlant. Ce dernier possède des propriétés respirantes et coupe-vent également, avec plus de légereté et de confort. Généralement, ils possèdent également des zips de ventilation au niveau des cuisses.

Découvrez nos modèles Sabre AR Arc'téryx Homme et Sentinel AR Arc'téryx Femme, par exemple !

  

LES ACCESSOIRES INDISPENSABLES POUR UNE SORTIE REUSSIE  

Maintenant que vous êtes équipés des épaules aux chevilles, ils vous restent quelques accessoires à prendre en compte pour ne pas ruiner tout le travail que nous avons fait jusqu’ici ! Vous aurez beau avoir le meilleur pantalon et la veste la plus performante, si vous n’avez pas de gants, vous resterez sur le banc !

 

Masque ou lunettes, c’est selon la pratique !

Accessoire indispensable pour protéger vos yeux des rayons UV et pour plus de sécurité : vous devez absolument porter un masque de ski ou une paire de lunettes de soleil, afin de vous protéger des rayons du soleil et surtout, de sa réverbération sur la neige. Cela est valable, d'autant plus en altitude !

Généralement, nous portons des lunettes de soleil pour la pratique du ski de fond et à la montée en ski de randonnée. Pour la descente en ski de rando et pour le ski alpin, préférez un masque de ski ! Pour connaître tous les avantages du port d'un masque de ski, n'hésitez pas à consulter notre article de blog dédié "Pourquoi porter un masque de ski ?"

 

Gants et bonnet : protégez-vous la tête

Concernant les gants, le principe est le même que pour le textile, vous devez les adapter selon votre pratique ! Côté bonnet, nous n’en parlerons que très rapidement, on préfère que vous portiez un casque !

 

Ski alpin : le principe du deux-en-un !

En ski alpin, vous aurez absolument besoin de gants chauds, tels que les White Pro Glove Millet par exemple. Ils vous permettront de conserver vos doigts au chaud et au sec durant toute votre session de ski ! Vous pouvez choisir des moufles ou des gants, une isolation synthétique ou en duvet et plus vos gants seront épais, plus ils seront chauds.

 

Ski de fond : 

Selon les conditions météo et l’intensité de votre sortie, optez pour du très fin type gants de running s’il fait bon et augmentez l’épaisseur et les performances si les conditions se dégradent. Les gants proposés pour cette discipline sont en général similaires à votre softshell avec de la polaire à l’intérieur, un tissu extérieur coupe-vent et beaucoup de respirabilité !

Optez par exemple pour les Nordic Race Shark Leki ou les Activ Light Tech Therm-ic.

 

Ski de rando : 

Pour le ski de rando, vous devrez emporter deux paires de gants pour une sortie idéale ! Une paire de ski de fond pour la montée et une paire de gants plus chauds pour la descente !

 

Casque de ski : protégez vos extrémités !

En plus de vous garder sain et sauf, il s’avère très pratique ! Ciao le bonnet qui ne tient pas en place avec le masque de ski sur le nez. Dites également bye-bye au bonnet mouillé par la neige ou gelé par le vent. Le casque de ski, en plus de vous protéger, vous tient chaud et reste parfaitement place !

Optez pour un casque, c’est la garantie d’être protégé en cas de chute, de projection ou de choc. C’est pour ces différentes causes de traumatismes qu’il existe différents types de casques selon les pratiques.

Pour le ski de fond, il n’existe pas de casque spécifique. La grande majorité des fondeurs n'en portent pas et se contentent d’un bonnet ou d’un bandeau

 

Tour de cou : pour les petits coups de froid !

Pour une tenue complète, pensez à votre tour de cou ! Il peut vous être d’une grande utilité et sauver votre sortie par grand froid ! Attention, encore une fois, privilégiez les matières respirantes telles que le synthétique ou la laine mérinos, pas question d’emporter votre grosse écharpe en coton !

 

Chaussettes de ski : montantes et résistantes !

Protéger vos mains est bien, mais protéger vos pieds est indispensable ! Là encore, selon les disciplines, vous pourrez opter pour des chaussettes différentes. Eh oui, une chaussette de ski est bien plus technique que l'on imagine !

Dans tous les cas, n’oubliez pas que la tige de vos chaussettes doit être plus haute que la tige de vos chaussures, afin d'éviter tout échauffement et frottement !

 

Crème solaire : on ne lésine pas sur la crème, même (et surtout) aux sports d'hiver !

Ah la crème solaire ! Vous ne l’oubliez jamais lorsque vous partez à la plage, mais en plein hiver au milieu des paysages enneigées, elle reste de côté ! Et pourtant, la neige, comme l’eau, provoque de la réverbération et les rayons UV vous arrivent violemment au visage, sans même que vous ne vous en rendiez compte ! Il est très important de protéger votre peau, autant en été qu'en hiver !


  • Partagez :