Conseils techniques | Comment bien choisir sa veste polaire pour les sports outdoor ?

Vus : 1529
0
11/11/2023
Comment bien choisir sa veste polaire pour les sports outdoor ?

Le froid de l'automne et de l'hiver commence doucement à s'installer, les journées raccourcissent et le besoin de se sentir au chaud augmente ! Il est temps de sortir la polaire ! Mais comment la choisir dans ce dédale de produits ? Pour la randonnée, pour le ski, pour la marche nordique ou l'escalade, les besoins sont différents et le choix de la polaire peut devenir un vrai casse-tête ! Pour vous aider, Tonton Outdoor vous donne un maximum de conseils

 

Qu’est-ce qu’une veste polaire et à quoi sert-elle ?

2341m, sommet du grand Veymont dans le Vercors, après une randonnée sportive au mois d'octobre. 2250m, croix de Chamrousse, arrivée de la montée en ski de randonnée. Pointe du Raz, Bretagne, balade sur le sentier des douaniers. 26 novembre un jour de pluie. Vous l’aurez compris, toutes les occasions sont bonnes pour porter une polaire lorsque les températures chutent… En effet, le rôle de cette dernière est de vous tenir chaud et donc, de vous isoler du froid ! Pour cela, la polaire, constituée de polyester gratté, emprisonne de l’air, permettant d’agir comme un isolant naturel ! Elle se porte en seconde couche, ou couche intermédiaire, sous votre membrane imperméable !

Devenue un véritable incontournable, la polaire a remplacé les gros pulls en laine trop lourds, ou en coton qui emmagasinaient l’humidité et perdaient toute leur efficacité. Aujourd’hui, la polaire est légère, et surtout, respirante grâce à l’utilisation du polyester. Mais ne vous détrompez pas, elle se révèle bien plus technique que ce que l’on pense ! Différents types de polaires fleurissent sur le marché de l’outdoor et leurs caractéristiques ne sont pas dues au hasard ! Alors pour vous permettre de vous y retrouver et de trouver LA polaire qu’il vous faut Tonton Outdoor vous explique tout !

 

Quels critères prendre en compte pour bien choisir sa veste polaire ?

Pour bien choisir votre polaire, il convient de se poser les bonnes questions ! Comme pour tout équipement sportif, l’activité pratiquée est déterminante dans le choix du bon type de polaire et des bonnes caractéristiques ! En effet, vos besoins ne seront pas les mêmes en randonnée ou en ski, en escalade ou à vélo, etc.

  • L’activité pratiquée est donc fondamentale et constitue le point de départ de votre choix. En fonction, vous serez en mesure d’éliminer tel ou tel type de polaire, qui ne serait pas adapté. L’intensité de votre activité jouera non seulement sur votre capacité à réguler votre température corporelle mais également sur votre sudation, et donc, par extension, votre polaire devra être en mesure d’évacuer cette dernière pour vous garder au chaud.
  • Votre morphologie constitue un critère de choix important puisque les modèles de polaires répondent à des cractéristiques de genre. En effet, les femmes étant souvent plus fines, avec un buste plus court et une taille plus marquée, les polaires femme sont généralement plus cintrées et plus courtes, avec une coupe légèrement plus longue à l'arrière. A l'inverse, les polaires homme sont souvent plus larges aux épaules et plus droits.
  • La température extérieure est également déterminante. En effet, comme nous pouvons l’imaginer, la température est un point central quant aux besoins en isolation ! Plus il fait froid dehors, et plus votre polaire devra être performante en termes d’isolation (tout en prenant en compte l’activité physique et la régulation de la température corporelle).
  • Le poids et la compacité de votre polaire peuvent constituer un élément à prendre en compte. En effet, selon votre activité et vos besoins, vous pourriez manquer de place et compter chaque gramme dans le sac à dos !
  • La résistance à l’abrasion peut également être un critère à prendre en compte puisque les matériaux utilisés peuvent être plus ou moins robustes. En effet, toujours selon votre activité, vous pouvez, par exemple, avoir besoin de porter un sac à dos plus ou moins lourd et de façon plus ou moins "récurrente", pouvant être une source d’abrasion importante.
  • Enfin, selon vos besoins, les polaires peuvent présenter des accessoirisations diverses permettant d’accentuer ses performances ! Par exemple, une capuche englobante pour les sorties ski de randonnée ventées, des passe-pouces pour les aventures hivernales difficiles, des réglages plus ou moins précis pour un meilleur ajustement ou encore des poches placées de façon stratégique pour permettre le port du baudrier en escalade. Tous ses accessoires sont autant de paramètres qui vous permettront de faire un trait sur une polaire et en choisir une autre !

 

3 grandes catégories de polaires

Pour aller encore plus loin, notons qu’il existe trois grands types de polaires, adaptés à des utilisations différentes.

  • La polaire lighweight
  • La polaire midweight
  • La polaire heavyweigt

On note en g/m2 le grammage, et donc la quantité, de polyester et de matière isolante contenue dans la veste polaire. Plus le grammage est élevé, et plus la polaire est chaude, à l’inverse, plus il est faible et moins elle est chaude. Mais pour parler plus simplement et si l’information n’est pas présente sur l’étiquette de votre polaire, sachez que, globalement, plus la polaire est épaisse, plus elle est chaude !

En revanche, s’il est important que votre polaire vous tienne bien chaud, il est aussi primordial qu’elle évacue parfaitement l’humidité selon votre activité. Et entre respirabilité et isolation, un certain équilibre est à trouver… En effet, plus votre polaire est chaude, moins elle est respirante, et à l’inverse, plus elle est fine et plus elle est respirante. Ce sont donc vos besoins qui détermineront où placer le curseur entre respirabilité et isolation ! Mais alors, comment savoir quelle polaire choisir en fonction de son activité ?

  • Avec un indice 300 ou plus (300g/m2), la polaire heavyweight est la plus épaisse, la plus chaude, et donc la moins respirante. Elle est donc plutôt adaptée, soit à une utilisation statique ou très peu intense comme les soirées en bivouac, soit à une utilisation par grand froid ! En effet, ses poils étant souvent plus longs, ils emmagasinent l’air qui vous isole du froid, mais ne laissent que peu de place à l’évacuation de l’humidité.
  • La polaire midweight est la plus répandue sur le marché puisqu’elle est aussi la plus polyvalente. Avec un indice 200 environ (200g/m2), elle est utilisée lors d’activités peu intenses et/ou par temps froid.
  • Enfin, avec un indice 100 (100g/m2), la polaire lightweight est la plus fine et donc la plus respirante. Elle est recommandée pour des activités intenses pendant lesquelles vous allez transpirer, et/ou pour les sorties printanières ou estivales.

Notez également que plus votre polaire est chaude, et moins elle sera légère et compacte !

 

En résumé, pour une activité intense telle que l'alpinisme, le ski de fond ou la marche nordique, il est important de prendre en compte son degré de frilosité et de sudation, les deux se faisant écho ! Choisissez donc en fonction de ce que vous connaissez de votre corps et de la température extérieure ! Si vous êtes plutôt frileux, optez pour le plus chaud quitte à ce que votre polaire soit plus lourde et plus encombrante ! En revanche, si vous avez tendance à transpirer, optez pour une polaire respirante, et tournez-vous vers l'accessoirisation. En effet, un zip vous permettra d'ouvrir votre veste, des aérations sous les bras assureront un meilleur transfert de l'humidité, ou encore une polaire hybride avec des empiècements plus respirants sur les endroits stratégiques garantira une meilleure répartition de la chaleur ! Enfin, retenez surtout que votre corps a une grande capacité de thermorégulation et que vous aurez tendance à vous réchauffer pendant l'activité sportive intense ! 

Aussi, pour une activité peu intense ou modérée, telle que la randonnée ou le vélo par exemple, suivez les mêmes conseils, en prenant en compte le fait que vous ne pourrez pas compter sur l'activité sportive pour vous réchauffer ! C'est donc ici plutôt la température extérieure qui définira le type de polaire vers lequel vous tourner ! 

 

Alors, prêt pour affronter les températures les plus basses ? En espérant que la neige pointe le bout de son nez avec l'arrivée de l'hiver, ne tardez pas à vous équiper chez Tonton Outdoor


  • Partagez :