Inspiration sport et nature | Jeux olympiques Paris 2024 : 100 ans après !

5min
Vus : 994
1
22/09/2023
Jeux olympiques Paris 2024 : 100 ans après !

Vous trépignez d'impatience ? Nous aussi ! À moins d'un an des Jeux olympiques de Paris 2024, nous ne pouvions passer à côté d'un tel événement. Pour l'occasion, les tontons vous ont réservé une série d'articles dédiée aux Jeux Olympiques. L'histoire des JO, les disciplines, les athlètes à suivre, les chances de médailles tricolores... etc. Durant plusieurs semaines, plongez au cœur de notre série spéciale ! Pour cette entrée en matière, nous revenons sur l'histoire des Jeux olympiques de Paris et sur l'attribution des JO 2024 en France.

Le 13 septembre 2017, à Lima au Pérou, le Comité international olympique a rendu son verdict en attribuant à Paris l'organisation des Jeux olympiques et Paralympiques de 2024. Six années après cette nouvelle historique, la France se prépare donc à accueillir cet événement sportif planétaire. À quelques mois maintenant de la grande cérémonie d'ouverture sur la Seine, penchons-nous de plus près sur cette manifestation grandeur nature.

 

Les JO de retour à Paris un siècle plus tard

Pour la 3ème fois de son histoire, la France va donc accueillir les Jeux olympiques sur son sol. En 1900, 4 ans après la première édition à Athènes, en Grèce, la capitale française accueille à son tour les Jeux. Néanmoins, ceux-ci seront intitulés "concours internationaux d'exercices physiques et de sports", mais pourquoi ? Organisée en même temps que l'Exposition universelle, cette olympiade va être un véritable fiasco. Passant naturellement au second plan, face à la popularité de l'Exposition universelle, cette compétition sportive est un échec cuisant pour les organisateurs. Avec des infrastructures quasiment inexistantes, les épreuves vont s'étaler sur une durée de 6 mois et peinent à séduire la population. Pire encore, certaines n'étaient même pas reconnues par le comité olympique. 

Ensuite, en 1924, la Ville Lumière a accueilli la première édition des Jeux olympiques d'été. Cette 7ème édition des Jeux olympiques modernes a eu lieu à Paris, grâce au travail et à la détermination du baron Pierre de Coubertin. Avec 44 nations réunies et plus de 3 000 athlètes présents, cet événement aura été un franc succès pour la France et pour son rayonnement à l'international. Lors de ces Jeux, de nouveaux symboles sont apparus tels que : la devise olympique ("Plus vite, plus haut, plus fort – ensemble") ou encore le rituel de lever des trois drapeaux (CIO, pays hôte et futur pays hôte). Plus encore, c'est près du stade de Colombes, rénové et modernisé pour l'événement, que fût édifié le premier village olympique de l'histoire. Véritable lieu de rassemblement pour les sportifs venus du monde entier, il est encore aujourd'hui l'un des endroits préférés des athlètes lors de chaque édition. À Paris, ce dernier était constitué de maisons en bois. Après l'échec de 1900 en France, Pierre de Coubertin aura réussi son pari en ayant convaincu le CIO de lui donner une deuxième chance. Ainsi, cet événement aura été une grande réussite du point de vue de la performance des athlètes et de l’intérêt grandissant qu'il a suscité chez le grand public.

Un siècle plus tard, les Jeux olympiques sont de retour dans notre pays pour notre plus grand plaisir. Mais comment s'est décidée cette attribution ? Retour sur cette candidature.

 

Une candidature gagnante après plusieurs échecs

Hambourg, Rome, Budapest et Los Angeles, ces 4 villes étaient les adversaires de Paris dans la lutte à l'attribution des JO de 2024. Au début de l'année 2017, après le retrait rapide des deux premières citées, 2 métropoles ont donc déposé leur dossier de candidature auprès du CIO. Après deux échecs successifs pour 2008 et 2012, la détermination de la France pour l'organisation des Jeux a toujours été présente. Parmi ces 2 concurrents de taille, la ville américaine de Los Angeles représentait le principal danger. En effet, de son côté, Rome a présenté un programme avec des sites de compétitions très éloignés, ce qui n'a pas joué en sa faveur en plus de la corruption qui secoue le pays depuis plusieurs années. 

Après quelques mois de discussions et avec deux pays encore en lice, la tension est montée d'un cran du côté du CIO. Néanmoins, dès le mois de juillet 2017, un accord sur la double attribution des Jeux olympiques entre Paris et Los Angeles a vu le jour. Cette entente gagnant-gagnant était envisageable, puisque la métropole américaine n'a jamais fermé la porte à 2028 tandis que le projet porté par Paris était focalisé sur l'édition de 2024, pour le centenaire. Ainsi, 100 ans après avoir organisé les Jeux de 1924, la France, et plus particulièrement Paris, font un retour tonitruant dans le monde olympique grâce à un projet porté d'une main de maître par le triple champion olympique de canoë, Tony Estanguet.

 

Une cérémonie d'ouverture hors du stade 

Le vendredi 26 juillet 2024, les yeux du monde entier seront braqués sur la France, sur Paris et sur la Seine pour vivre une cérémonie d'ouverture, qui marquera à coup sûr l'histoire du monde olympique. Voulant marquer les esprits et offrir un spectacle grandiose, le comité d'organisation a vu les choses en grand. En effet, pour la première fois de l'histoire, le défilé des athlètes ne se déroulera pas comme à l'accoutumé dans un stade, mais sur la Seine. Profitant d'un décor majestueux et des principaux monuments historiques de la capitale, l'équipe organisatrice casse les codes en faisant défiler les délégations sur des embarcations. Longue de 6 kilomètres, cette cérémonie verra déambuler plus de 10 000 athlètes sur la Seine, du Pont d'Austerlitz jusqu'au Trocadéro. Rassemblant au minimum 600 000 spectateurs, sur les quais bas et hauts de la Seine, cette cérémonie permettra d'accueillir beaucoup plus de spectateurs que si elle avait été organisée de manière traditionnelle. En faisant ce choix, c’est donc environ dix fois plus de personnes qui pourront profiter de ce spectacle grandiose. Selon la légende de l'athlétisme, Usain Bolt, ce "défilé sera la plus belle cérémonie d'ouverture de l'histoire".

 

Des sites olympiques partout en France

À Paris, en province ou encore en France d'outre-mer, les compétitions olympiques auront lieu un peu partout sur le territoire. Présents dans de nombreuses villes de l'hexagone, ce sont pas moins de 39 sites olympiques qui accueilleront les compétitions.

 

1. Les sites iconiques de la capitale parisienne

Ville hôte et symbole de la France, la capitale va accueillir 15 sites olympiques avec 21 sports représentés. Lors de cette quinzaine, des enceintes déjà célèbres comme le Parc des Princes ou encore Roland-Garros accueilleront les tournois de tennis, de boxe et de football. Pour cet événement, des endroits mythiques seront aussi transformés pour accueillir les différents sports. La Place de la Concorde pour les sports urbains (basketball 3X3, skateboard), le Grand Palais pour l'escrime et le taekwondo, l'Arena Champ-de-Mars pour le judo, la lutte et le Beach-volley.

 

2. Les sites en Île-de-France

Tout autour de la capitale, la banlieue parisienne est aussi au cœur du projet olympique et a montré son investissement dès la phase de candidature. En tête d'affiche la Seine-Saint-Denis et le Stade de France auront un rayonnement particulièrement importants avec la présence du Village olympique et médias, ainsi que le déroulement des épreuves de rugby et d'athlétisme. Par ailleurs, le site d’escalade du Bourget, le château de Versailles (sports équestres) ou encore le Stade nautique de Vaires-sur-Marne (canoë-kayak et aviron) seront des lieux de compétitions grandeur nature. Enfin, le nouveau et flambant neuf Centre aquatique de Saint-Denis, a été construit pour accueillir les épreuves de natation. Avec ses 5 000 m² de panneaux photovoltaïques, il a été conçu en matériaux biosourcés et est connecté au Stade de France par une passerelle.

 

3. Les villes de la France entière et d'outre-mer

Les JO de 2024, c'est aussi l'occasion pour de nombreuses villes françaises de participer à cette olympiade et à cette grande fête. Par exemple, le tournoi de football sera à l'honneur dans 6 grandes villes de France : Marseille, Bordeaux, Nantes, Lyon, Saint-Etienne et Nice. Quant au handball et au basketball, ceux-ci se dérouleront dans le Nord de la France à Lille. Pour les épreuves de voile, celles-ci auront lieu à Marseille sur la Méditerranée. Offrant des conditions de navigation exceptionnelles, la cité phocéenne et sa Marina sont l'endroit parfait pour la compétition olympique. Enfin, nous terminons ce petit tour d'horizon en outre-mer à Tahiti. Avec un cadre paradisiaque et des conditions excellentes pour la pratique du surf, ce territoire est un choix exceptionnel pour les passionnés de la vague. Pour l'événement, le site sera pensé d’une manière respectueuse qui préservera l’environnement exceptionnel de l’île.

Stay tuned ! Nous nous donnons rendez-vous dans quelques jours pour découvrir la suite de notre série consacrée au Jeux Olympiques de Paris 2024 !


  • Partagez :